Le Congrès d’El Salvador approuve la loi sur les valeurs mobilières numériques pour lever des fonds pour Bitcoin City | Cryptomonnaie

Le Prix De Solana Poursuit Sa Tendance Haussière, Les Analystes
  • El Salvador lève 500 millions de dollars de fonds par le biais de la première obligation souveraine blockchain au monde pour construire Bitcoin City.
  • La ville disposerait de l’énergie géothermique d’un volcan voisin pour extraire des crypto-monnaies.
  • Le pays consacrerait 500 millions de dollars à l’achat de Bitcoin et toute appréciation du prix de la monnaie numérique serait finalement partagée avec les détenteurs d’obligations.

El Salvador, un pays situé en Amérique centrale, travaille à la collecte de fonds pour le développement d’une ville Bitcoin. Le pays a adopté une loi autorisant l’émission d’obligations Bitcoin, soutenant la vente de la toute première obligation souveraine Bitcoin.

Lisez également: Le plan de Twitter pour l’intégration de la cryptomonnaie reste inconnu, la communauté explore Dogecoin Tip Jar pour les médias sociaux

Le congrès salvadorien approuve la loi sur les valeurs mobilières numériques par 62 voix contre 16

El Salvador, un pays d’Amérique centrale au bord de l’océan Pacifique, travaille à la collecte de fonds pour la construction de sa ville Bitcoin. Cela fait d’El Salvador le premier pays au monde à reconnaître le Bitcoin comme monnaie légale il y a deux ans.

Le congrès du pays a approuvé une loi visant à réglementer l’émission d’autres actifs numériques par l’État et des entités privées. Le projet de loi est soutenu par les législateurs du parti au pouvoir, alliés du président Nayib Bukele. Bukele vise à attirer des investisseurs nationaux et étrangers tout en créant de nouvelles opportunités de financement pour les citoyens, les entreprises et le gouvernement du Salvador.

La loi sur les valeurs mobilières numériques permet à la nation de lever des fonds grâce à la toute première obligation souveraine blockchain. Le congrès a approuvé le projet de loi par 62 voix contre 16. La loi de 47 articles a reçu 62 voix pour sur un total de 84 sièges, et son objectif est d’établir le cadre juridique qui accorde la sécurité juridique aux opérations de transfert à tout titre d’actifs numériques utilisés dans les offres publiques d’émission.

Par ailleurs, la loi établit la création de la Commission nationale des actifs numériques et de l’Agence d’administration des fonds Bitcoin, qui seront chargées de gérer, de sauvegarder et d’investir les fonds provenant des offres publiques d’actifs numériques réalisées par le gouvernement.