L’US CPI publiera-t-il le prix du bitcoin à 16 500 $? | Cryptomonnaie

Le Prix De Solana Poursuit Sa Tendance Haussière, Les Analystes
  • Le prix du bitcoin a dépassé le niveau de 18 000 $ pour la première fois depuis novembre 2022, les haussiers restent prudemment optimistes avec la publication imminente de l’IPC américain.
  • Les traders n’ont pas eu d’IPC de base américain mensuel correspondant aux attentes du marché depuis mars 2022, ce qui souligne l’importance de la statistique.
  • Le prix du bitcoin a connu une volatilité massive en réponse aux lectures de l’IPC américain tout au long de 2022.

Le prix du Bitcoin (BTC) a atteint un sommet en deux mois, franchissant 18 000 dollars le 10 janvier, avant la publication des données de l’indice des prix à la consommation (IPC) aux États-Unis. Les experts du secteur prévoient que l’IPC de décembre affichera une inflation annuelle de 6,5 à 6,6 %, une baisse par rapport à la lecture de novembre de 7,1 %.

Le plus grand actif par capitalisation boursière a fortement réagi aux lectures de l’IPC au cours des six derniers mois, ce qui en fait un marqueur important pour les traders qui tentent de déchiffrer le prochain mouvement de BTC.

Lisez également: Le prix du Bitcoin pourrait s’effondrer violemment avant la publication de l’IPC américain, entraînant les altcoins avec lui

Qu’est-ce que l’inflation, l’inflation sous-jacente, l’IPC ?

L’inflation est une hausse des prix et est souvent exprimée en pourcentage. L’inflation se traduit par une unité monétaire qui achète effectivement moins (d’une marchandise ou d’une ressource) qu’elle ne le faisait au cours des périodes précédentes. Lorsque l’inflation se produit aux États-Unis, cela indique une diminution du pouvoir d’achat du dollar.

L’inflation est mesurée à l’aide de l’indice des prix à la consommation (IPC), en suivant les variations dans le temps des prix payés par les consommateurs pour un panier de biens et de services. Les biens et services sont répartis en huit grands groupes : aliments et boissons, logement, habillement, transport, soins médicaux, loisirs, éducation et communication. L’IPC reflète uniquement la variation des prix et est un indicateur économique le plus fréquemment utilisé pour identifier les périodes d’inflation (ou de déflation) aux États-Unis.

Le taux d’inflation sous-jacente correspond à la variation des prix des biens et services moins deux groupes : l’alimentation et l’énergie. Les prix des produits alimentaires et énergétiques sont volatils et les inclure pourrait fausser une lecture précise de la gravité de l’inflation.

Pourquoi l’inflation est-elle importante?

L’inflation et les taux d’intérêt ont tendance à évoluer dans la même direction, car ce dernier est le principal outil de l’arsenal de la Réserve fédérale américaine pour gérer le premier. La loi sur la Réserve fédérale ordonne à la Fed de promouvoir un emploi maximum et des prix stables. La masse salariale non agricole (NFP) et l’inflation sont les deux mesures qui guident la décision de la Réserve fédérale sur les taux d’intérêt.

Les NFP sont la mesure du nombre de travailleurs aux États-Unis, à l’exclusion des travailleurs agricoles et des travailleurs dans une poignée d’autres classifications d’emplois. L’inflation est la hausse soutenue des prix globaux des biens et services. Étant donné que l’inflation est un élément clé de la décision de la Fed sur les taux d’intérêt, elle a un impact significatif sur les prix des actions et des actifs à risque.

Anticipations de l’IPC américain et réaction du prix du Bitcoin

Le rallye des prix du Bitcoin au niveau de 18 000 $ sera mis à l’épreuve avec la publication des données de l’IPC américain. Les haussiers sont prudemment optimistes avant la lecture car elle joue un rôle clé dans la détermination de l’ampleur de la prochaine augmentation des taux d’intérêt par la Réserve fédérale américaine. Les experts prévoient que l’IPC de décembre affichera une inflation annuelle de 6,5 à 6,6 %, une baisse par rapport aux 7,1 % de novembre.

L’experte du secteur, Jenny Harrington, de Gilman Hill Asset Management, a prédit un IPC de 6,6 %, ce qui, selon elle, « est logique » compte tenu de la vue d’ensemble du marché.

Les traders Bitcoin ont poussé BTC à son plus haut niveau en deux mois de 18 247 $ et la nouvelle force de la tendance haussière de l’actif a persisté. Dans le tableau ci-dessous, on peut voir que le prix du BTC a réagi négativement aux lectures de l’IPC tout au long de 2022. Les données mettent en lumière le rôle des perspectives macroéconomiques dans l’élaboration de la tendance des actifs à risque comme le Bitcoin.

Réaction du prix du Bitcoin aux lectures de l'IPC américain

Réaction du prix du Bitcoin aux lectures de l’IPC américain

Réaction du prix du bitcoin à la relation entre les lectures réelles et prévues de l'IPC

Réaction du prix du bitcoin basée sur la relation entre les lectures réelles et prévues de l’IPC

Comme le montre le graphique ci-dessus, la réaction immédiate des acteurs du marché est de faire baisser le BTC en un clin d’œil. Cependant, la relation entre la lecture réelle et prévue de l’IPC a un impact significatif sur le prix du BTC, plutôt que sur la lecture en elle-même.

Le graphique montre une forte baisse dans les semaines suivant les événements au cours desquels l’IPC était plus élevé que prévu.

Si l’inflation dépasse les attentes dans le sens positif, cela pourrait nuire à la tendance haussière de Bitcoin. Depuis le début de l’année, le prix du BTC a maintenu une dynamique haussière, sur fond d’un dollar américain plus faible.

La lecture de l’IPC de décembre devrait influencer la direction de la tendance des prix du Bitcoin car le BTC est à un niveau clé, proche de 18 000 $.

La lecture de l’IPC de décembre effacera-t-elle les gains de prix du Bitcoin à partir de 2023 ?

Le prix du bitcoin a formé un biseau d’élargissement ascendant, comme le montre le graphique ci-dessous. Le modèle apparaît généralement dans un marché haussier et se traduit par une cassure à la baisse, selon Bulkowski. 52% des fois, le coin est suivi d’une baisse du prix de l’actif.

Tableau des prix BTC/USD 4H

Tableau des prix BTC/USD 4H

Les niveaux A et B représentent le point le plus élevé et le plus bas du coin d’élargissement ascendant, à 18 221,95 $ et 16 733,70 $ respectivement. Le niveau de 16 733,70 $ est la principale cible de cassure à la baisse pour Bitcoin, conformément à la règle de mesure.

L’objectif de cassure à la hausse est de 19 129,63 $, un niveau précédemment atteint le 8 novembre 2022. Il est important de noter la formation d’une «croix d’or» dans le graphique des prix BTC, où la moyenne mobile exponentielle (EMA) sur 50 jours a dépassé les 200 -day EMA, signalant la fin d’une tendance baissière.

Bien qu’il existe des indicateurs haussiers comme la « Golden Cross », les traders restent prudemment optimistes quant au fait que BTC pourrait sortir du coin d’élargissement ascendant avec une chute en dessous de 16 700 $. Le prochain domaine de support pour l’actif se situe entre 16 700 $ et 16 500 $, où BTC a passé un temps considérable tout au long de la dernière semaine de 2022 et du début de 2023.

Relative Strength Index (RSI), un indicateur de momentum se lit à 79,92, le BTC est donc survendu et il y a un risque de correction de l’actif. Cela alimente le récit de «l’optimisme prudent» et de l’approche «attendre et regarder» des traders Bitcoin.

Pourquoi l’IPC de décembre marque-t-il un tournant pour les actifs à risque ?

Dans le passé (2022), il y a eu des réactions importantes aux lectures de l’IPC de base. Fait intéressant, cela allait à l’encontre de la tendance et les échecs à la baisse de l’IPC de base ont déclenché une volatilité plus élevée que les surprises à la hausse. Les experts affirment que le biais de tendance est relativement plus faible maintenant.

Les acteurs du marché sont optimistes quant aux perspectives d’inflation. Depuis mars 2022, aucun IPC de base américain mensuel n’a répondu aux attentes du marché, ce qui rend la réaction des jours d’IPC moins importante que prévu. Il y a un impact prononcé sur les prix des actifs dans la semaine ou les semaines suivant l’annonce et menant à la hausse des taux d’intérêt par la Réserve fédérale.

Néanmoins, la lecture de l’IPC de décembre a la capacité de choquer les prix des actifs à risque dans les deux sens.