Binance France frappée d’un procès de 2,4 millions d’euros par des investisseurs accusant la bourse d’avoir enfreint la loi française | Cryptomonnaie

Le Prix De Solana Poursuit Sa Tendance Haussière, Les Analystes
  • Binance France et Binance Holdings Ltd. font l’objet d’un procès pour violation de la loi française.
  • Le procès afirme que la plate-forme d’échange a violé la loi en faisant de la publicité et en distribuant des services de cryptomonnaie avant de recevoir l’enregistrement.
  • Des investisseurs français allèguent que Binance France s’est livrée à des pratiques commerciales trompeuses et à des dissimulations frauduleuses.

Binance France et sa société mère font l’objet d’un procès intenté par 15 investisseurs français qui allèguent l’échange de pratiques commerciales trompeuses. Les médias locaux français ont rapporté la plainte qui a été déposée le 14 décembre. Binance a commencé à faire la publicité de ses services de cryptomonnaie avant de recevoir son enregistrement auprès du régulateur financier français.

Lisez aussi : L’auditeur Binance Mazars suspend les services de preuve de réserve pour tous les échanges cryptomonnaies, voici ce que cela indique

Binance France aurait violé la loi française et annoncé des services de cryptomonnaie avant d’obtenir une licence

Binance France et sa société mère Binance Holdings Limited sont poursuivies par 15 investisseurs en France selon les médias locaux. Dans une plainte déposée le 14 décembre, les plaignants affirment que Binance a violé les lois françaises en faisant de la publicité et en distribuant des services de cryptomonnaie avant de recevoir l’enregistrement des autorités du pays.

L’autorité française de régulation des marchés financiers, l’Autorité des marchés financiers, a accordé à Binance une licence en tant que fournisseur d’actifs numériques en mai 2022. La licence a permis à Binance d’offrir des services de trading et de conservation de crypto. La plainte précise que sur ses réseaux sociaux, la plate-forme d’échange de crypto-monnaie a commencé à faire de la publicité avant de recevoir la licence. Une chaîne Telegram surnommée Binance French a partagé les détails des services fournis par la firme.

Les investisseurs affirment avoir perdu 2,4 millions d’euros à cause de l’effondrement du stablecoin algorithmique USDT depuis que la société commerciale l’a annoncé comme un jeton adossé à l’USD.

Binance France répond à un procès de 2,4 millions d’euros

Le plus grand échange au monde par volume d’échanges est connu pour sa transparence. La société a répondu aux questions sur l’affaire et a fait valoir qu’aucun contenu promotionnel n’avait été partagé en France avant de recevoir la licence. L’échange a noté qu’il incluait des avertissements de risque de marché pour tous ses produits cryptomonnaies et a répondu aux préoccupations concernant la publicité stablecoin de Terra.

La plateforme basée en France soutient que les groupes Telegram sont des forums communautaires et peuvent être créés volontairement par les utilisateurs. Par conséquent, la bourse ne s’est pas engagée dans des activités promotionnelles avant l’heure prévue.