Europe : les hybrides se rapprochent des voitures à essence et la demande de voitures électriques diminue

Hybride

La transition énergétique n’est pas seulement électrique, les hybrides jouant un rôle de premier plan. En février de cette année, en effet, ils ont réduit leur écart avec les voitures à essence, tandis que la demande de voitures électriques s’est stabilisée.

Hybride

Récemment, Adrian Hallmark, PDG de Bentley, a déclaré que les hybrides rechargeables constituent une « technologie de transition crédible qui réduit efficacement les émissions de CO2 et ouvre le chemin vers l’électrification pour les personnes qui n’ont pas les moyens de se le permettre ». [um elétrico] ou qui ne peuvent pas vivre avec le niveau d’utilisation que cela implique ».

En réalité, les dernières données de l’Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA) montrent une croissance des hybrides au point qu’ils se rapprochent des voitures à essence. Cette hausse s’explique par des gains très solides en France, en Espagne, en Allemagne et en Italie.

Les hybrides ont de plus en plus de fans

Selon l’Association européenne des constructeurs automobiles, les ventes de voitures hybrides ont augmenté de 24,4 % en février, se rapprochant ainsi des ventes de voitures à essence. À leur tour, les ventes de véhicules électriques se sont stabilisées.

Le même rapport pour l’Union européenne (UE) indique que la croissance mensuelle des hybrides a été largement soutenue par des gains considérables sur quatre des principaux marchés : France (+41,5 %), Espagne (+26,5 %), Allemagne (+16,4 %). et l’Italie (+16,1%).

Au total, ceux-ci représentaient plus de 70 % des ventes totales d’hybrides (255 511 unités). Ces chiffres portent la part de marché des hybrides à 28,9 %, derrière les véhicules à essence (35,5 %, avec 313 681 unités vendues en février).

Pompe à essence

Les voitures à essence, quant à elles, ont enregistré une augmentation annuelle de 6,1%, notamment en Italie (+33,4%), restant le choix le plus populaire parmi les Européens, malgré une légère baisse par rapport à l’année dernière (-1,4%). A leur tour, les voitures diesel ont enregistré une baisse de 5,1% à 12,9% (avec 113.891 unités).

Dans le cas des hybrides rechargeables, la croissance a également été notable : 11,6 % à 64 351 unités, soit 7,3 % des ventes dans l’UE. Ces modèles ont également bénéficié du succès sur des marchés comme l’Allemagne (+22,3%), la Belgique (+21,8%) et la France (+11,8%).

Voiture électrique

Les ventes de véhicules électriques n’ont augmenté que de 9 % en février 2024, pour atteindre 106 187 véhicules, maintenant leur part de marché à 12 %. Malgré une croissance en Belgique (+66,9%), en France (+31,8%) et aux Pays-Bas (+20,9%), les véhicules électriques ont baissé de 15,4% en Allemagne.

Au total, l’UE a enregistré 883 608 ventes de voitures en février, portant le nombre d’immatriculations cette année à 1,7 million.