La révolution dans la recharge des batteries pour voitures électriques pourrait être imminente : la solution est les diamants

La révolution dans le chargement des batteries pour voitures électriques pourrait être imminente: la solution est le diamant

Il s’agit d’un des biens les plus précieux, mais il est également très utile dans la fabrication de nombreux objets

La révolution dans le chargement des batteries pour voitures électriques pourrait être imminente: la solution est le diamant
Les diamants ont une multitude d’applications dans le monde moderne

Les diamants ont généralement de nombreuses applications. Nous les trouvons dans les voitures, les ordinateurs et même les machines minières très avancées. Cependant, ils sont assez rares, mais il est certain que ils pourraient maintenant avoir une nouvelle utilité. Une équipe de chercheurs a découvert la possibilité de les utiliser dans les batteries des voitures électriques, ce qui augmenterait considérablement leur vitesse de charge et leur durabilité de manière surprenante. En réalité, on parle d’une possible multiplication par cinq de la vitesse de charge actuelle.

Ainsi, nous allons essayer de mieux comprendre cela dans les prochaines lignes de manière plus détaillée, car nous pourrions assister à une révolution qui finirait par propulser les véhicules électriques pour qu’ils deviennent la norme. Cependant, le diamant reste un matériau très cher, du moins jusqu’à ce que nous atteignions d’autres planètes où ils tombent littéralement du ciel.

Les diamants et leur application dans les batteries des véhicules électriques

Des scientifiques de la société Fraunhofer-Gesellschaft ont annoncé une application qui suscite beaucoup d’intérêt pour des membranes ultrafines en diamant qu’ils ont eux-mêmes développées. Leur objectif est d’améliorer les véhicules électriques en les utilisant pour refroidir les composants électroniques.

Ce développement a la capacité d’accélérer la vitesse de charge des véhicules électriques, grâce à la conductivité thermique exceptionnelle du diamant. Cette propriété fait du diamant un matériau idéal pour la dissipation de chaleur dans les dispositifs électroniques, bien que son utilisation ait été limitée jusqu’à présent en raison de l’impossibilité de le rendre plus petit que ce qui était développé jusqu’à présent.

Traditionnellement, des dissipateurs en diamant d’une épaisseur d’environ 2 millimètres ont été utilisés. Cependant, leur utilisation comme dissipateurs rend difficile leur adhérence aux transistors. C’est ce que les nouvelles nanomembranes développées par l’équipe viennent résoudre, avec une épaisseur d’un seul micromètre. Leur flexibilité permet de les fixer facilement aux composants électroniques en utilisant une chaleur de 80°C, ce qui améliore la capacité de charge des batteries et réduit considérablement la chaleur dégagée par les appareils.

Bien que le diamant soit un matériau coûteux, le processus de fabrication de ces plaquettes de diamant sur du silicium facilite leur production à grande échelle. Ce développement, associé à de nouvelles méthodes de recherche de diamants grâce à une nouvelle technique et à la capacité de créer des matériaux similaires dans un accélérateur de particules

En résumé, nous pouvons conclure ce qui suit:

  • Une équipe de scientifiques de la société Fraunhofer-Gesellschaft a utilisé des membranes ultrafines en diamant pour refroidir les composants électroniques et accélérer de manière tangible la vitesse de charge des véhicules électriques.
  • C’est grâce à la très bonne conductivité thermique des diamants.
  • C’est une façon très puissante de dissiper la chaleur des appareils électroniques, mais le diamant n’avait pas été utilisé jusqu’à présent.
  • Jusqu’à présent, des dissipateurs en diamant d’environ 2 millimètres d’épaisseur étaient utilisés, mais ils étaient souvent difficiles à fixer aux composants technologiques.
  • Cependant, ces nanomembranes d’un seul micromètre d’épaisseur sont flexibles et peuvent être fixées aux composants électroniques en utilisant une chaleur de 80ºC.
  • Malgré l’utilisation du diamant, qui est très cher, les plaquettes de diamant peuvent être fabriquées sur du silicium, ce qui facilite sa production à grande échelle et la rend disponible très rapidement.