La France arrête les subventions à l’achat de voitures électriques en raison d’un trop grand nombre de commandes

França carros elétricos subsídios pedidos

L’Europe réagit très vite à l’évolution du marché automobile et la France semble être à la tête de ce mouvement. Outre un certain protectionnisme apparent de la part des constructeurs, il existe également un support à l’achat de voitures électriques. Aujourd’hui, la France est contrainte de suspendre ce support aux voitures électriques en raison d’un trop grand nombre de commandes.

La France demande des subventions aux voitures électriques

Fin des subventions pour les voitures électriques

Le gouvernement français a révélé ce lundi qu’il suspendait un plan de support à l’achat de voitures électriques à partir de 100 euros seulement par mois. Cette décision intervient après que le pays a révélé qu’il subventionnait plus du double du nombre de véhicules prévu pour 2024.

L’administration du président Emmanuel Macron a lancé le programme en décembre 2023 pour rendre les véhicules électriques accessibles aux familles à faible revenu. En parallèle, je souhaitais réduire les émissions de carbone en France. Le plan prévoyait initialement de subventionner jusqu’à 25 000 véhicules électriques fabriqués en Europe cette année, mais ce nombre a doublé en raison de l’énorme demande.

Emmanuel Macron a annoncé un nouveau programme de « loyer social » pour les résidents en France, visant à fournir des paiements de 100 euros par mois aux conducteurs potentiels aux revenus modestes, les paiements initiaux étant subventionnés par le gouvernement local.

La France demande des subventions aux voitures électriques

La France a eu trop de demandes de subventions

Pour bénéficier du programme, les Français doivent disposer d’un revenu annuel ne dépassant pas 15 400 euros, parcourir plus de 8 000 km par an et habiter à au moins 15 km de leur lieu de travail. Ils peuvent alors bénéficier d’un bail de trois ans avec possibilité d’achat ultérieur. Le contrat couvre également les frais d’assurance et d’annulation en cas de passage, d’invalidité ou de chômage.

La liste des voitures électriques éligibles comprend 24 produites par le groupe franco-italien Stellantis et cinq par la société française Renault. La Tesla Model Y d’Elon Musk est éligible, mais curieusement pas la Model 3.

La France avait initialement prévu 1,5 milliard d’euros pour subventionner 20 000 locations cette année, mais la demande pour ce programme a été plus élevée que prévu. En conséquence, le gouvernement français déclare qu’il renforcera cette année les locations éligibles pour 50 000 voitures électriques et qu’il arrêtera le programme lorsque ce nombre sera atteint. Le support sera à nouveau disponible en 2025.