Une entreprise européenne se prépare à fabriquer la turbine éolienne la plus puissante au monde

Turbina eólica onshore da Siemens Gamesa

Actuellement occupé par une entreprise chinoise, le podium qui accueille la plus puissante éolienne du monde est sur le point d’être conquis par une entreprise européenne, Siemens Gamesa.

Éolienne terrestre de Siemens Gamesa

Comme l’a annoncé la consultante en énergies renouvelables Brinkmann, Siemens Gamesa prépare un nouveau modèle à lancer avant 2030, qui sera le prélude à sa plate-forme de nouvelle génération de plus de 20 MW, vraisemblablement.

Actuellement, l’éolienne la plus puissante du monde est signée par l’entreprise chinoise Mingyang Smart Energy. Son modèle MySE 16-260 est une éolienne offshore de 16 MW, qui est située dans la ferme éolienne offshore Mingyang Qingzhou 4, en mer de Chine méridionale. Cette machine produit 67 millions de kWh par an, suffisamment pour couvrir les besoins de 80 000 foyers.

Éolienne MySE 16-260 de Mingyang Smart Energy

La plate-forme de Siemens Gamesa sera largement basée sur ses plateformes de génération actuelles SG 222-DD et SG 236-DD, avec une puissance nominale de 14/15 MW, de sorte que les analystes estiment que le nouveau modèle aura une puissance comprise entre 17 et 18 MW.

De plus, elle aura un rotor de plus de 250 mètres de diamètre et un générateur à aimants permanents à entraînement direct.

Malgré les difficultés rencontrées dans son activité terrestre, Siemens Gamesa domine le secteur des éoliennes offshore, avec une part de marché mondiale cumulée de 62%, excluant le marché chinois. Avec ce dernier, il représente 42% de part de marché. Sa capacité installée actuelle est de 20 GW, avec 8 GW supplémentaires grâce à un accord de licence avec Shanghai Electric.

On estime que, dans les dix prochaines années, la part de Siemens Gamesa représentera 55% de la capacité installée offshore cumulée dans le monde, consolidant ainsi sa position dans le secteur.