La Chine souhaite transformer les véhicules électriques en batteries mobiles pour charger ses réseaux

China quer transformar os veículos elétricos em baterias móveis para carregar as suas redes

L’augmentation du nombre de véhicules électriques (VE) pourrait être la clé pour révolutionner le paysage énergétique de la Chine. Maintenant, le pays veut que ses voitures électriques soient non seulement un moyen de transport, mais aussi une batterie mobile pour soutenir le réseau national.

La Chine souhaite transformer les vehicules electriques en batteries mobiles

Électriques comme batteries mobiles

Dans un mouvement audacieux pour remodeler la façon dont nous voyons les véhicules électriques, le gouvernement chinois est prêt à tester un système de recharge bidirectionnelle de pointe dans les principales villes à partir de l’année prochaine. Cette innovation vise à intégrer les VE dans le réseau en les transformant en unités mobiles capables de générer de l’énergie.

Ce plan implique de connecter les VE au réseau électrique via des stations de recharge et d’échange. Ces stations ne se limitent pas à alimenter les voitures, mais établissent un flux bidirectionnel d’informations et d’énergie. Votre véhicule électrique se recharge pendant les périodes de faible demande et restitue de l’énergie au réseau pendant les périodes de pénurie.

La flotte croissante de véhicules électriques en Chine est prête à devenir une centrale électrique virtuelle capable de tout supporter, y compris l’alimentation des appareils de bureaux.

Estação de carregamento de elétricos da Mercedes-Benz

Mais ce n’est pas seulement rendre les VE plus polyvalents

La vraie magie réside dans la façon dont cette innovation peut renforcer l’intégration de sources d’énergie renouvelables telles que l’éolien et le solaire dans le réseau électrique. En offrant une flexibilité dans le système électrique, ces véhicules électriques peuvent compléter le réseau et faciliter l’intégration de nouveaux systèmes d’énergie.

Le gouvernement prévoit de commencer des tests avec plus de 50 stations de recharge bidirectionnelle dans cinq villes d’ici la fin de l’année prochaine. L’objectif final est d’avoir ce système pleinement opérationnel à l’échelle nationale d’ici la fin de la décennie.

La recherche et le développement de technologies essentielles, en particulier en ce qui concerne l’extension de la durée de vie des batteries, sont en tête de liste. De plus, l’exploration de la façon d’intégrer efficacement les véhicules électriques dans divers contextes – parcs, bâtiments et maisons – est en cours.

Les rapports suggèrent qu’un véhicule électrique sur trois vendu en Chine est un VE, avec un nombre impressionnant de 500 000 vendus rien qu’en mai de l’année dernière. Et la Chine n’est pas seule dans cet objectif – des entreprises mondiales comme Ford, Honda et BMW s’efforcent également d’intégrer leurs VE dans les réseaux nationaux.