Le Canada interdira également la vente de voitures à moteur à combustion interne d’ici…

Ponto de carga para carro elétrico

Le gouvernement canadien, dirigé par le Premier ministre Justin Trudeau, a approuvé une mesure visant à renforcer sa politique environnementale. Le pays nord-américain a décidé de suivre les traces de l’UE et d’interdire la vente de nouveaux véhicules à combustion à partir de 2035, y compris les voitures légères, les SUV et les fourgonnettes.

Au troisième trimestre de cette année, les véhicules sans émission représentaient 12,1 % des ventes de nouveaux véhicules au Canada. Avec cette nouvelle proposition, le gouvernement souhaite que ce pourcentage atteigne 20 % en 2026 et au moins 60 % en 2030. Comme nous le verrons également, en 2035, l’objectif est que tous les véhicules vendus soient sans émissions.

Chargement de voitures électriques

Comme nous le constatons également, l’industrie n’est pas particulièrement satisfaite de cette décision. L’argument est que la mesure est trop ambitieuse et ne tient pas compte du coût plus élevé des véhicules électriques.

De plus, les fabricants soulignent que les 40 millions de personnes vivent dans des centres urbains, ce qui signifie qu’un grand nombre de citoyens n’auront pas accès à des points de recharge.

Atteindre des niveaux plus élevés de ventes de véhicules sans émission dépend de conditions de marché favorables, de meilleurs incitations d’achat pour les consommateurs, de l’infrastructure de recharge généralisée, de la capacité accrue du réseau…

a rappelé Brian Kingston, président de l’Association Canadienne des Fabricants d’Automobiles.

Les préoccupations des fabricants sont corroborées par la stratégie du gouvernement canadien. Pour l’instant, celui-ci s’est concentré sur la construction de stations de recharge pour les véhicules électriques dans les zones densément peuplées et les immeubles résidentiels multifamiliaux.

Le Canada autorisera la vente de voitures hybrides rechargeables

Malgré l’objectif fixé, le gouvernement canadien a décidé de calmer les esprits en incluant les voitures hybrides rechargeables dans les véhicules à émissions nulles qui pourront continuer à être vendus après 2035.

Ainsi, le gouvernement estime que les personnes auront toujours accès à des véhicules propres mais plus abordables.