Le Canada interdira la vente de voitures à essence d’ici 2035

Canada to Ban Sales of Gas Cars by 2035

Selon le « Toronto Star », le gouvernement canadien devrait annoncer de nouvelles réglementations cette semaine. La nouvelle réglementation exigera des véhicules zéro émission. Cela signifie que le pays souhaite interdire l’utilisation de voitures à essence. La réglementation s’appelle la Norme sur la disponibilité des véhicules électriques. Elle espère résoudre le problème des « temps d’attente excessifs » en « garantissant qu’il y a suffisamment de véhicules électriques sur le marché canadien » pour répondre à la demande « large et croissante ».

Mercedes Benz In car payments

Selon des sources, le Canada a vendu environ 85 000 véhicules électriques à batterie en 2022. Cependant, son impact aux États-Unis et dans d’autres marchés devrait être minime. Selon la « Norme sur la disponibilité des véhicules électriques », d’ici 2026, 20% de toutes les nouvelles voitures vendues au Canada seront des véhicules à énergie nouvelle. Cela inclut les véhicules électriques purs, les véhicules à pile à combustible et les véhicules hybrides rechargeables. D’ici 2030, cette proportion passera à 60% et d’ici 2035, elle atteindra 100%.

  • D’ici 2026 – 20% des nouvelles ventes de véhicules doivent être des véhicules zéro émission (ZEV)
  • D’ici 2030 – 60% des nouvelles ventes de véhicules doivent être des ZEV
  • D’ici 2035 – 100% des nouvelles ventes de véhicules doivent être des ZEV

La nouvelle règle empêchera les Canadiens d’acheter une voiture neuve à essence chez un concessionnaire ou en salle d’exposition. Le gouvernement prévoit de mettre en place les réglementations au cours des 12 prochaines années. L’espoir est qu’il devienne de plus en plus difficile d’acheter et de vendre des voitures qui ne sont pas des véhicules zéro émission. Ainsi, cela encouragera les Canadiens à envisager des alternatives plus écologiques, comme les voitures électriques.

Impact sur les acheteurs de voitures

Pour être clair, les voitures à essence ne sont pas interdites au Canada par le gouvernement fédéral pour le moment. Le gouvernement fédéral régule simplement la vente de voitures neuves à essence. Les Canadiens pourront toujours acheter des voitures d’occasion à essence maintenant. Cependant, la nouvelle règle empêchera les Canadiens d’acheter une voiture neuve à essence chez un concessionnaire ou en salle d’exposition. Cela signifie qu’avec le temps, il ne restera plus de voitures à essence à acheter car il n’y aura plus de nouveaux produits.

La Société Radio-Canada (SRC) a déclaré qu’il est prévu qu’à l’horizon de 25 ans, la valeur de production des véhicules à énergie nouvelle et des bornes de recharge atteindra 24,5 milliards de dollars canadiens, et permettra aux Canadiens d’économiser 33,9 milliards de dollars canadiens en coûts énergétiques. La SRC rapporte également que les constructeurs automobiles peuvent également obtenir des crédits carbone en fonction du nombre de véhicules électriques qu’ils vendent. Dans ce système, les voitures plus propres rapporteront plus de points. De plus, les marques automobiles peuvent accumuler des points en investissant dans l’infrastructure de recharge des véhicules électriques et en lançant plus de véhicules électriques avant l’entrée en vigueur des réglementations en 2026.

Polestar electric cars

Conséquences potentielles de l’interdiction

L’interdiction des voitures à essence d’ici 2035 pourrait avoir des conséquences imprévues. Par exemple, alors que des dizaines de marques automobiles sont maintenant prêtes à être définitivement discontinuées, des épisodes similaires de rétention de véhicules pourraient frapper le marché automobile canadien. Surtout lorsque les gouvernements occidentaux sont en train de progressivement éliminer les véhicules à essence au moment précis où le moteur à combustion interne atteint de nouveaux sommets de performance et d’efficacité.

Notre avis

Les nouvelles réglementations du gouvernement canadien visant à interdire la vente de nouvelles voitures à essence d’ici 2035 font partie de son objectif plus large de réduire la pollution et de lutter contre le changement climatique. La nouvelle règle empêchera les Canadiens d’acheter une voiture neuve à essence chez un concessionnaire ou en salle d’exposition. Le gouvernement prévoit également de mettre en place les réglementations au cours des 12 prochaines années, avec des changements devant commencer dès 2026. L’espoir est qu’il devienne de plus en plus difficile d’acheter et de vendre des voitures qui ne sont pas des véhicules zéro émission, encourageant ainsi les Canadiens à envisager des alternatives plus écologiques, comme les voitures électriques.