La plus grande marque de voitures des États-Unis arrête d’utiliser CarPlay et Android Auto car…

La mayor marca de coches de Estados Unidos deja de usar CarPlay y Android Auto: dice que "no son seguros"

General Motors a décidé d’arrêter d’utiliser Android Auto et Apple CarPlay dans ses voitures. Ils seront remplacés par leur propre plateforme.

La plus grande marque de voitures aux États-Unis cesse d
Plusieurs voitures de différentes marques populaires aux États-Unis

General Motors, la société automobile leader aux États-Unis, a officiellement annoncé il y a quelque temps sa décision de cesser d’utiliser Android Auto et Apple CarPlay dans les voitures des différentes marques de son portefeuille. À la place, la société utilisera sa propre plateforme de divertissement et d’information appelée Ultifi.

Maintenant, plusieurs mois se sont écoulés depuis l’annonce, l’un des principaux responsables de General Motors a révélé la prétendue raison pour laquelle ils ont décidé de cesser d’utiliser Android Auto et Apple CarPlay. Et il est fort probable que cela ne convaincra pas tout le monde.

General Motors estime qu’Android Auto et CarPlay ne sont pas suffisamment bons ni sûrs

Lors d’une interview accordée à Motor Trend, le principal responsable du développement des systèmes de divertissement et d’information de General Motors a dévoilé les raisons pour lesquelles la société abandonne les plateformes d’Apple et de Google dans leurs véhicules.

Il explique que « CarPlay et Android Auto ne sont pas des programmes parfaits », car selon lui, « ils ont des problèmes de stabilité qui se manifestent par de mauvaises connexions, des pannes, des rendus médiocres ou des réponses trop lentes ». Étant donné les nombreux problèmes avec Android Auto signalés par les utilisateurs au fil du temps, on ne peut pas dire qu’il a tort.

De plus, il ajoute que lorsque les utilisateurs rencontrent des problèmes avec l’une de ces deux plateformes, ils essaient de les résoudre via leur téléphone portable, souvent pendant qu’ils conduisent. C’est pourquoi General Motors estime que ces plateformes ne sont pas sûres et peuvent représenter un risque échappant au contrôle du fabricant du véhicule.

Les arguments du porte-parole de General Motors peuvent sembler logiques. Cependant, il ne faut pas négliger le fait que la société dispose de sa propre alternative à Android Auto et CarPlay intégrée dans ses véhicules. Elle s’appelle Ultifi et comprend certains services de Google préinstallés, tels que Google Maps, Play Store ou l’Assistant Google.

Mais ce service a un tour dans son sac. La société a prévu jusqu’à 50 ajouts pour Ultifi disponibles via différentes souscriptions payantes, avec lesquelles General Motors vise à générer plus de 25 milliards de dollars par an d’ici 2030.

Détente, découvrez l’évolution du nombre de smartphones vendus par marque au fil du temps dans la vidéo ci-dessous :

YouTube video