Intel continue de dominer le marché des semi-conducteurs et NVIDIA et AMD augmentent fortement

es

Les ventes de composants informatiques ne sont jamais divulguées par les fabricants de ces derniers. Néanmoins, des études sont menées sur les ventes par des sociétés spécialisées telles que IC Insights. Le dernier rapport de cette société indique qu’Intel continue de régner sur le marché des semi-conducteurs, avec un mais. La société est celle qui développe le moins de toutes celles qui ont enregistré une croissance sur le marché des semi-conducteurs.

Lorsque nous parlons de semi-conducteurs, nous entendons CPU, GPU, SoC, mémoire et une grande variété de solutions. Qui d’autre grandit, ce n’est pas AMD, comme on pouvait s’y attendre, c’est NVIDIA, qui a énormément grandi, suivi en deuxième position par AMD. De plus, le rapport ne classe pas Intel parmi les 10 entreprises qui ont le plus progressé.

NVIDIA et AMD sont le marché des semi-conducteurs à la croissance la plus rapide, bien qu’Intel soit en tête

Celui qui prend la première place en croissance est NVIDIA, qui a augmenté sa présence sur le marché de 50% par rapport à 2019. Il est suivi de très près par AMD, qui enregistre une augmentation de 51%, signe de son bon travail ces années. Intel est beaucoup laissé pour compte avec une maigre croissance de 4% sur le marché des semi-conducteurs.

Malgré la faible croissance d’Intel, son volume de marché est de près de 74 milliards de dollars. Loin est Samsung, qui enregistre plus de 60 000 millions de dollars et une hausse de 35%, ce qui ne sert pas à faire de l’ombre à Intel. TSMC, malgré la saturation de ses lignes et l’augmentation de 31% ce tiers avec plus de 45 000 millions de chiffre d’affaires. Comme on peut le voir, les problèmes d’Intel semblent plutôt peu peser sur eux.

Nous devons passer à la huitième position pour trouver NVIDIA avec un chiffre d’affaires estimé à près de 16 milliards de dollars. AMD ferme la liste à la position 15 avec un total de 9,5 milliards de dollars de revenus. Ce qui est intéressant, c’est qu’il reste très proche d’Apple, qui a 10 milliards de chiffre d’affaires et une hausse de 25%.