Rien n’annonce le Phone (1), prévu pour un lancement estival

Rien N'annonce Le Phone (1), Prévu Pour Un Lancement Estival

Rien à espérer : lors d’un événement en direct, Nothing a confirmé son intention de lancer le téléphone (1), qui, selon le PDG de la société, Carl Pei, marquera le début du changement pour le marché « endormi » des smartphones. Les détails concernant le matériel du téléphone (1) sont encore rares, mais nous savons que le téléphone sous Android utilisera un SoC Qualcomm, et que Rien ne veut affronter Apple en créant un écosystème d’appareils interconnectés.

Appeler le téléphone (1) « contrairement à tout le reste » pourrait être un peu exagéré, étant donné que les débuts de Nothing dans les smartphones se feront très probablement avec un facteur de forme candybar, exécutant un skin Android personnalisé. Cependant, la société a une façon unique et discrète de mettre en valeur ses produits, et on nous dit de nous attendre à beaucoup de matériaux transparents dans la conception du téléphone (1).

Bien que Nothing n’ait même pas donné un aperçu de ce à quoi ressemblera le matériel, il est prudent de supposer que l’esthétique transparente des écouteurs Ear (1) de la société sera également présente ici. Du côté logiciel, cependant, Nothing avait quelques captures d’écran à partager pour son skin Android personnalisé.

Rien nannonce le Phone 1 prevu pour un lancement estival

La façon dont l’entreprise décrit sa vision d’Android rappelle les débuts d’Oxygen OS de OnePlus. Rien ne dit que son skin Android apportera les meilleures fonctionnalités d’Android pur, le distillant à l’essentiel, et aura des polices, des couleurs, des sons et des éléments graphiques sur mesure. La société a également noté que certains modèles pourront découvrir un aperçu de Nothing OS via un lanceur qui arrivera le mois prochain.

Dans une interview avec The Verge, le PDG de Nothing, Carl Pei, a expliqué comment il visait à atteindre une « vision singulière » pour ses produits en rapprochant les équipes de logiciels, de marketing et de conception de l’entreprise.

Pei a également fait remarquer qu’il avait recruté l’ancien responsable du design de Dyson, Adam Bates, qui est maintenant le directeur du design de Nothing avec la tâche difficile de faire en sorte que le téléphone (1) se démarque de la foule des smartphones.

Ayant obtenu Qualcomm comme partenaire, Nothing et son équipe de plus de 300 personnes pourraient potentiellement rendre les choses intéressantes pour le marché Android, tout comme OnePlus a réussi à le faire il y a un certain temps.

Il reste à voir si le Nothing Phone (1) devient un succès cet été et est capable de maintenir cet élan pour les futures itérations, ou s’il s’éteint comme le téléphone Essential, dont les droits de marque ont été acquis par Nothing l’année dernière.