La Russie a officiellement bloqué Facebook et Instagram : « Ce sont des extrémistes »

La Russie A Officiellement Bloqué Facebook Et Instagram : "ce

Le gouvernement russe a décidé d’interdire officiellement Facebook et Instagram du pays. Discours différent pour WhatsApp, qui bien qu’appartenant à Meta, reste disponible.

Depuis des semaines, les principaux réseaux sociaux de l’écosystème Meta, à savoir Facebook et Instagram, sont dans le viseur de la Russie. Premièrement, parce que les médias sociaux ont masqué quatre profils d’organisations de communication de l’État russe. Une action interprétée par la Russie comme « une violation des droits et libertés des citoyens russes ». À cela s’ajoute la politique moins restrictive sur les messages haineux adressés aux Russes et aux Biélorusses dans des pays comme l’Ukraine, la Russie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, l’Estonie, la Géorgie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie. « Les utilisateurs de Facebook et d’Instagram n’ont pas donné aux propriétaires de ces plateformes le droit de déterminer les critères de vérité et de dresser les nations les unes contre les autres », a commenté l’ambassade de Russie à Washington sur la politique de Meta.

Enfin, le 21 mars 2022, nouvelle implication : le gouvernement russe a décidé d’interdire officiellement Facebook et Instagram du pays. Discours différent pour WhatsApp : bien qu’appartenant à Meta, l’application de messagerie reste accessible aux utilisateurs russes. La nouvelle a été rapportée par TASS, l’agence de presse officielle russe. « Le tribunal du district de Moscou Tverskoy a reconnu lundi les activités des réseaux sociaux Instagram et Facebook, propriété de la société américaine Meta, comme extrémistes et a interdit leur travail en Russie », rapporte le communiqué traduit par Mashable. Plus tard, la nouvelle a été confirmée par l’Associated Press.

Meta n’a pas répondu à l’interdiction. Pourtant, dès le 11 mars, le patron d’Instagram, Adam Mosseri, avait commenté l’obstruction du gouvernement russe à l’encontre d’Instagram. « Cette décision supprimera 80 millions en Russie et dans le reste du monde, car environ 80% des personnes en Russie suivent un compte Instagram en dehors de leur pays », a déclaré Mosseri. En attendant, le clone Instagram Rossgram est sur le point d’être lancé en Russie, pour donner surtout une alternative aux influenceurs et créateurs de contenus qui basent leurs revenus sur le réseau social bien connu de l’écosystème Meta.