Quoi de neuf Netflix? La concurrence est clairement gagnante

Quoi De Neuf Netflix? La Concurrence Est Clairement Gagnante

Le service Netflix n’a presque pas besoin d’être présenté. Le « tout-puissant » du segment du streaming s’est effondré de plus de 20% en bourse et cela conduit à la conclusion que le service perd clairement face à la concurrence.

A noter que la société a confirmé un fort ralentissement du nombre d’abonnés.

Les actions de Netflix ont plongé de 20%

Le service Netflix n’a pas besoin d’être présenté et reste le service de streaming le plus populaire de tous, mais le scénario s’inverse. Après avoir confirmé qu’il y avait eu un fort ralentissement du nombre d’abonnés, les actions de la société ont plongé de 20 % après la commercialisation lors de la séance du Nasdaq de jeudi.

La société estime que la concurrence de Disney et d’Apple ne justifie pas les résultats, mais c’est un facteur à prendre en compte.

Les consommateurs ont toujours eu beaucoup de choix disponibles pour leurs moments de divertissement (…) et cette concurrence s’est intensifiée au cours des 24 derniers mois alors que les entreprises du monde entier ont commencé à développer leurs propres services.

Bien que cette concurrence supplémentaire affecte légèrement notre taux de croissance marginal, nous continuons de croître dans tous les pays et régions où de nouvelles alternatives de streaming ont été lancées.

Image Netflix avec audio spatial sur AirPods Pro et AirPods Max

Reed Hastings, co-fondateur et PDG de Netflix reconnaît que le ralentissement de la croissance de Netflix est « frustrant ».

Rappelons que la plateforme de streaming Netflix a terminé 2021 avec 221,8 millions d’abonnés, soit un peu moins que les 222 millions attendus. Netflix prévoit seulement 2,5 millions de nouveaux abonnés pour le trimestre en cours, contre quatre millions à la même période l’an dernier.

Il faut remonter à 2010 pour trouver un nombre aussi bas pour un premier trimestre, alors que le service de ‘streaming’ ne comptait que 13,9 millions d’abonnés. La sanction a été immédiate à Wall Street, le groupe californien ayant plongé, à l’époque, jusqu’à 20 % en Bourse.

  • La politique de la concurrence