Apple aurait dit au personnel de se faire vacciner

Apple Aurait Dit Au Personnel De Se Faire Vacciner

Apple irait un peu plus loin que les entreprises qui exigent que leurs employés se fassent vacciner contre Covid en disant à son magasin et aux employés de l’entreprise qu’ils ont également besoin de rappels. L’alternative consiste à passer des tests Covid fréquents avant d’entrer dans des locaux appartenant à Apple ou à ses partenaires.

Apple: La troisième dose pour retourner aux bureaux

The Verge écrit qu’une fois qu’un employé d’Apple est éligible pour une injection de rappel, il aura quatre semaines pour en obtenir une. À défaut de se conformer, les travailleurs devront passer des tests fréquents pour entrer dans un magasin de détail, un magasin partenaire ou un bureau Apple à partir du 15 février.

« En raison de l’efficacité décroissante de la série primaire de vaccins COVID-19 et de l’émergence de variantes hautement transmissibles telles qu’Omicron, une injection de rappel fait désormais partie du maintien à jour de votre vaccination COVID-19 pour vous protéger contre les maladies graves », Apple déclare dans un e-mail interne vu par la publication.

Apple aurait dit au personnel de se faire vacciner

Les règles de vaccination des pommes ne vont pas aussi loin que certaines autres entreprises. C’est l’une des rares entreprises technologiques à ne pas rendre les vaccinations obligatoires pour le personnel ; les employés d’entreprise non vaccinés doivent passer des tests quotidiens, tandis que les travailleurs du commerce de détail non vaccinés doivent se tester deux fois par semaine. Il avait exigé que les employés vaccinés soumettent des tests Covid une fois par semaine, mais a ensuite réduit la fréquence de ces tests.

Contrairement à Apple, Google a dit à ses employés non vaccinés (sans statut d’exemption) qu’ils pourraient perdre leur salaire et même leur emploi, mais il n’a pas encore rendu la piqûre de rappel obligatoire, tandis que le parent de Facebook Meta est rendre les rappels obligatoires pour ceux qui retournent au bureau. Nous avions entendu dire que les employés non vaccinés d’Intel étaient également confrontés à des congés sans solde, bien que l’entreprise semble avoir fait marche arrière, soulignant dans sa politique Covid récemment mise à jour qu’elle « n’exige pas que son personnel obtienne la vaccination COVID-19 ».