Et si vous pouviez imprimer en 3D votre propre écran OLED flexible ?

Et Si Vous Pouviez Imprimer En 3d Votre Propre écran

L’évolution des technologies d’impression 3D apporte à chacun d’entre nous, de nos jours, une grande diversité d’applications. Dans le domaine de la science, de la médecine ou de l’industrie, l’applicabilité est encore plus grande et difficile. Ce n’est pas que, d’aujourd’hui à demain, il soit possible d’avoir chez soi une machine capable d’imprimer des écrans OLED, mais la vérité est que les mesures qui sont prises ne laissent aucun doute qu’un jour, cela sera même possible.

Le premier écran OLED flexible entièrement imprimé en 3D au monde est créé.

De l’Université du Minnesota Twin Cities vient ce qui est présenté comme le premier écran OLED flexible, entièrement imprimé en 3D.

Le premier écran OLED flexible, entièrement imprimé en 3D

Il s’agit d’une nouvelle approche qui combine deux méthodes d’impression 3D pour imprimer six couches nécessaires à un écran OLED fonctionnel. Les chercheurs ont utilisé l’impression par extrusion pour fabriquer les électrodes, l’encapsulation, l’isolation et les interconnexions, tandis que les couches actives ont été peintes par pulvérisation à température ambiante.

Les tentatives précédentes de plusieurs équipes de recherche pour créer ce type d’écrans ont eu des problèmes d’uniformité de la lumière (cohérence sur l’ensemble du panneau) ou se sont appuyées sur des techniques autres que l’impression 3D pour mettre en place certains composants, comme le revêtement rotatif ou l’évaporation thermique.

Le prototype ne mesure que 1,5 pouces de large et n’utilise que 64 pixels. Toute utilisation pratique nécessiterait des résolutions beaucoup plus élevées (par exemple, un écran 1080p nécessite plus de 2 millions de pixels). En outre, les scientifiques souhaitent également améliorer la luminosité.

Une imprimante 3D qui coûte à peu près le même prix qu’une voiture de luxe

Evidemment, il s’agit d’une technologie qui sera encore loin d’atteindre le public, qu’il s’agisse du consommateur final ou de l’industrie elle-même, qui pourrait profiter d’une telle création.

Nous parlons d’une imprimante qui implique une technologie de pointe, construite spécifiquement pour ce projet et, selon l’équipe de recherche, elle coûte presque autant qu’une Tesla Model S.