Le télescope James Webb active une antenne qui enverra 60 Go de données par jour

Le Télescope James Webb Active Une Antenne Qui Enverra 60

Une nouvelle ère dans l’exploration spatiale a commencé avec le lancement du télescope James Webb. Cette plate-forme de 9,7 milliards de dollars a été lancée avec succès le 25 décembre et expédie déjà du matériel sur Terre.

Selon la NASA, le télescope a réussi à activer son antenne d’émission. Il s’agissait d’un élément essentiel à la mission car il transmettrait « au moins » 28,6 Go de données deux fois par jour.

Un petit pas vers les grands événements à venir

Le James Webb a été lancé le 25 décembre à bord d’une fusée Ariane 5. Actuellement, le télescope effectue toujours les corrections nécessaires pour poursuivre son voyage. Comme prévu, la NASA a effectué lundi la deuxième manœuvre de correction de cap (Mid-Course Correction Burn 1b, ou MCC-1b) du James Web Space Telescope (JWST).

D’une durée de 9 minutes et 27 secondes, la manœuvre fait partie des corrections nécessaires pour placer l’équipement à sa destination finale, une orbite précise autour du deuxième point de Lagrange (L2) dans le système formé entre la Terre et le Soleil.

Cependant, il y a déjà eu un petit pas crucial. Les responsables de la mission ont expliqué que l’antenne qui sera utilisée pour envoyer au moins 28,6 Go de données scientifiques de l’observatoire deux fois par jour a été activée et repositionnée avec succès.

L’équipe de contrôle de mission a pu confirmer l’installation et l’assemblage de l’antenne après un processus qui a duré environ une heure.

Image de l'antenne du télescope

James Webb a besoin de 6 mois pour que tout soit opérationnel

C’est une étape clé pour une mission qui a encore quelques mois pour commencer à télécharger les premières images. Il lui faudra au total 29 jours pour atteindre Lagrange Point 2, à 1,5 million de kilomètres de la Terre, pendant lesquels il placera par exemple ses miroirs, puis avancera en position.

Il ne commencera pas à fonctionner dès son arrivée : avant cela, il faut de nombreux tests pour calibrer les miroirs, les optiques et tous les capteurs qui permettront à James Webb de fonctionner correctement. Cela prendra environ six mois, il faudra donc encore être patient avant de voir les premières images capturées par le télescope spatial.