Les biocarburants réduiront les émissions des lancements spatiaux de 96 %

Les Biocarburants Réduiront Les émissions Des Lancements Spatiaux De 96

Nous avons vu de nombreux paris faits par des agences et des entreprises privées afin de conquérir l’espace. Cependant, cette course ne répond pas à un objectif commun esquissé sur Terre : réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, les biocarburants pourraient être la solution.

Pour Orbex, ce carburant d’origine biologique pourrait réduire de 96 % les émissions liées aux lancements spatiaux.

L’un des problèmes liés à la course à l’espace, menée par des agences et des entreprises privées, est la quantité d’émissions résultant des voyages. Après tout, de nombreux satellites ont été envoyés et il existe déjà des voyages qui servent de divertissement.

Avec l’augmentation attendue des lancements, c’est et sera certainement un problème environnemental à prendre en compte, car les fusées utilisent des carburants traditionnels pour effectuer les trajets. Ces carburants émettent d’énormes quantités de CO2 directement dans l’atmosphère, représentant une part importante des émissions. En effet, selon les estimations, chaque lancement peut produire environ 300 tonnes de dioxyde de carbone.

Cette réalité va à l’encontre de toutes les initiatives qui ont été adoptées sur Terre, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Orbex, une entreprise qui envisage d'utiliser des biocarburants pour propulser les voyages spatiaux

Les biocarburants pourraient être la solution pour les voyages spatiaux

La société européenne Orbex a créé une alternative plus durable aux carburants actuellement utilisés, qui dépendent des biocarburants. Le secret est un carburant composé de biopropane, un gaz naturel obtenu comme sous-produit lors de la production de biodiesel.

De plus, la fusée développée par la société sera lancée horizontalement depuis un porte-avions, générant moins d’émissions qu’un décollage vertical.

Avec le biocarburant à faible émission de carbone, la société pense pouvoir réduire les émissions de CO2 de chaque lancement de 96%. En d’autres termes, au lieu de générer 300 tonnes de dioxyde de carbone, les lancements d’Orbex généreraient environ 12 tonnes.

A lire aussi :