Pape François : les jeunes sont prisonniers des téléphones portables

Pape François : Les Jeunes Sont Prisonniers Des Téléphones Portables

Après que le pape François a déclaré en 2015 que les familles devraient éteindre leurs smartphones pendant les repas, le plus haut responsable de l’église en est maintenant venu à dire que les jeunes sont prisonniers des téléphones portables.

Cela s’est produit lors d’une réunion à Athènes, en Grèce, où le Pape a demandé aux jeunes de se rencontrer et de ne pas se fermer.

Les jeunes sont sur les réseaux sociaux, mais ils ne sont pas très sociables

Le pape François a mis en garde aujourd’hui sur le fait que de nombreux jeunes « sont sur les réseaux sociaux, mais ne sont pas très sociables », vivant « prisonniers de leurs téléphones portables ». Selon le pape François…

Nous risquons d’oublier qui nous sommes, obsédés par des milliers d’apparences, avec des messages bouleversants qui font que la vie dépend des vêtements que nous portons, de la voiture que nous conduisons, de la façon dont les autres nous regardent.

François a conseillé aux jeunes de reconnaître leur propre valeur, pour ce qu’ils sont et non pour ce qu’ils ont. « Vous n’avez aucune valeur pour la marque de vêtements ou de chaussures que vous portez, mais parce que vous êtes unique, vous êtes unique », a-t-il déclaré.

Pape François : les jeunes sont prisonniers des téléphones portables

Pour le pape, actuellement de nombreux jeunes « sont sur les réseaux sociaux, mais ils ne sont pas très sociables, confinés sur eux-mêmes, prisonniers du téléphone portable qu’ils ont entre les mains ». « L’autre manque à l’écran, ses yeux, sa respiration, ses mains », a-t-il insisté.

Le pape a demandé aux jeunes de sortir « de leurs zones de confort » car, bien que « c’est plus facile de s’asseoir sur le canapé devant la télévision », c’est « quelque chose de vieux ».

A lire aussi…