L’Union européenne veut que les services de messagerie communiquent entre eux

L'union Européenne Veut Que Les Services De Messagerie Communiquent Entre

Imaginez ouvrir votre smartphone et commencer à utiliser votre application de messagerie préférée pour communiquer avec vos contacts. Ils reçoivent vos messages et vous répondent sans se soucier de savoir s’ils sont ou non sur le même réseau et le même service.

C’est un scénario qui semble difficile, mais que l’Union européenne veut devenir une réalité prochainement. C’est une nouvelle position que l’Europe veut imposer aux services et aux entreprises à l’origine des plateformes de communication. Apple, Google, Facebook… seront-ils d’accord ?

L’Union européenne prépare un ensemble de mesures qu’elle souhaite mettre en œuvre et qui visent à surveiller et à prévenir les abus des grandes entreprises technologiques. Ils ont tendance à établir leurs propres règles et à agir comme ils l’entendent, ce qui n’a pas sa place en Europe.

C’est dans ce contexte qu’est né le Digital Markets Act, un ensemble de mesures qui vont réguler le marché numérique dans l’espace européen. Celles-ci ont maintenant été adoptées à une écrasante majorité, n’attendant qu’un vote lors de la session plénière du Parlement en décembre.

Parmi les différentes mesures présentes, comme la question des app stores ou de la publicité ciblée, il y en a une autre qui se démarque. Il est apparu dans l’une des revues récentes et veut s’assurer que tous les services de messagerie peuvent communiquer entre eux.

Sans définir de protocole précis, l’Union européenne espère que les entreprises et les différents services pourront parvenir à un accord. Ce ne sera qu’en utilisant un protocole ouvert et commun que les services de messagerie pourront communiquer entre eux.

entreprises de services de messagerie de l'union européenne

Pour l’Union européenne, ce sera un processus simple, et techniquement pas compliqué. Tout ce dont vous avez besoin est un protocole pour envoyer et recevoir des messages, une norme pour rendre les réseaux interconnectés et interopérables. Ce sera une victoire et même Margrethe Vestager a déjà posté sur Twitter un message se féliciter de cette victoire.