La NASA veut que l’énergie nucléaire propulse ses missions lunaires d’ici 10 ans

La Nasa Veut Que L'énergie Nucléaire Propulse Ses Missions Lunaires

Les humains n’ont pas mis le pied sur la Lune depuis la dernière mission Apollo en 1972. Dans l’envie implacable d’y retourner, en personne, et afin d’accélérer la technologie qui alimentera les futures missions lunaires, la NASA lance un appel aux entreprises pour l’aider développer des solutions électronucléaires.

L’agence entend ainsi alimenter ses missions lunaires d’ici 10 ans.

Après avoir été sur la Lune pour la dernière fois, en 1972, l’Homme entend revenir, en 2025. D’ici là, les instruments d’exploration seront bien différents, compte tenu des avancées technologiques.

Afin d’accélérer encore ce développement qui soutiendra les futurs voyages lunaires, la NASA, en collaboration avec le ministère de l’Énergie (DOE), a publié un communiqué de presse, dans lequel elle appelle les entreprises à se joindre à elles dans le développement de solutions d’énergie nucléaire.

La NASA et le DOE collaborent sur ce développement important et stimulant qui, une fois terminé, constituera une étape incroyable vers l’exploration humaine à long terme de la Lune et de Mars. Nous tirerons parti des capacités uniques du gouvernement et de l’industrie privée pour fournir une énergie fiable et continue, quelle que soit l’emplacement lunaire.

A expliqué Todd Tofil du Glenn Research Center de la NASA.

La NASA veut que le système de fission nucléaire alimente les voyages sur la lune

Plus précisément, la NASA exhorte les entreprises américaines à concevoir « un système d’énergie de fission de surface qui pourrait être prêt à être lancé dans une décennie pour une démonstration sur la Lune ».

La NASA précise que le système devrait pouvoir fonctionner de manière autonome depuis un rover lunaire ou depuis le pont d’un vaisseau spatial lunaire. Plus que cela, il admet qu’il veut tester des réacteurs à fission sur la Lune, car ils sont fiables et peuvent fonctionner à tout moment, y compris les nuits lunaires – qui durent des semaines.

Le système que la NASA prévoit d’amener sur la Lune fournirait environ 40 kW de puissance, ce qui, selon l’agence spatiale, suffirait à alimenter 30 foyers pendant 10 ans. Plus que cela, le système qui sera éventuellement envoyé par la NASA sur la Lune pourrait également servir à des fins sur Terre.

A lire aussi :

  • Crée ta propre bande dessinée: 100 planches de BD vierges pour adultes, ados & enfants