Cette société chinoise a fabriqué une carte graphique prenant en charge Vulkan et DirectX

Cette Société Chinoise A Fabriqué Une Carte Graphique Prenant En

Pourquoi c’est important : Au cours des dernières années, les entreprises chinoises se sont occupées de développer des processeurs x86, des DRAM et des mémoires NAND qui pourraient bientôt remplacer le besoin de solutions étrangères. En attendant, personne n’a remarqué qu’une société appelée Innosilicon a développé la première carte graphique chinoise capable de jouer.

Alors que tous ceux qui cherchent à acheter un GPU ont les yeux rivés sur ce que font AMD, Nvidia et Intel, il est facile de rater le travail silencieux des entreprises chinoises qui cherchent à percer les marchés des GPU grand public et serveur. En septembre, nous avons appris que Jingjia Micro (également connu sous le nom de Jingjiawei) testait deux cartes graphiques – un modèle bas de gamme qui serait aussi puissant qu’une GeForce GTX 1050 ou Radeon RX 560, et un modèle haut de gamme qui pourrait rivaliser quelque chose comme une GeForce GTX 1080 ou une RX Vega 64.

Jingjiawei n’est pas la seule entreprise chinoise à essayer de développer un GPU. Innosilicon s’est engagé sur une voie similaire en s’associant à une société appelée Xiandong, qui a déjà une certaine expérience dans la fabrication de GPU pour serveurs. Les deux sociétés ont fabriqué une carte graphique appelée Fenghua 1 et pouvant être utilisée comme carte d’accélération de calcul pour le centre de données ou comme carte graphique de bureau.

Cette societe chinoise a fabrique une carte graphique prenant en

Fait intéressant, le Fenghua 1 est basé sur PowerVR IP d’Imagination Technologies. Il prend également en charge les API comme OpenGL, Vulkan, OpenGL ES, OpenCL et DirectX, ce qui est une première pour n’importe quel GPU chinois. Et puisqu’il s’adresse également au marché grand public, il est doté d’un port HDMI 2.1, d’un DisplayPort 1.4 et même d’un port DVI.

On ne sait pas grand-chose sur le matériel lui-même, mais l’annonce indique que la carte dispose d’une mémoire vidéo Micron GDDR6X et que le GPU est basé sur l’une des conceptions de puces Innolink d’Innosilicon. De plus, la carte est compatible avec la norme PCIe 4.0 et fonctionne sous les environnements Windows, Linux et Android, mais le communiqué de presse ne nous dit rien d’utile sur ses performances. Le seul chiffre que nous obtenons est la performance FP32, qui est évaluée à 6 téraflops. Pour référence, le RX 6600 d’AMD est capable de 7,3 téraflops et le GTX 1660 SUPER de Nvidia peut atteindre un cheveu de plus de 5 téraflops.

Un autre indice sur le potentiel de la nouvelle carte graphique Fenghua 1 vient du directeur marketing d’Imagination Technologies, David Harold. En octobre 2020, il a déclaré que l’architecture PowerVR de 11e génération avait des performances par watt 70 % supérieures par rapport aux GPU de bureau existants.

Si cela est vrai, cette affirmation peut parler de l’efficacité énergétique du Fenghua 1, mais nous devrons attendre et voir comment il se comporte dans les tâches du monde réel par rapport aux solutions existantes de Nvidia, AMD et Intel.

La nouvelle carte graphique devrait être disponible pour les consommateurs au cours de la période 2022-2023.