Google révèle à nouveau les données d’utilisation des versions Android et ce n’est pas du tout positif

Google Révèle à Nouveau Les Données D'utilisation Des Versions Android

La fragmentation est un problème sérieux sur Android depuis de nombreuses années. Google ne peut pas maintenir les smartphones à jour et les différentes versions utilisées ont donc des problèmes de sécurité et d’autres failles activement exploitées.

Ce scénario était bien visible dans le rapport mensuel que le géant de la recherche a présenté et qu’il a arrêté de mettre à jour il y a quelques années. Maintenant, après une nouvelle pause, il revient aux chiffres Android et le scénario est loin d’être positif.

La présentation des chiffres et la répartition des différentes versions d’Android n’a pas toujours été apaisée. Celles-ci ont fini par révéler un scénario loin d’être idéal et qui reflétait évidemment la fragmentation de ce système.

Au fil du temps, Google a fini par ne pas présenter ces données, les ayant transférées vers Android Studio, où elles ont également cessé d’être mises à jour. Maintenant, après plus d’un an et demi, les données refont surface, en utilisant les différentes versions.

1637316724 391 Google revele a nouveau les donnees dutilisation des versions Android

Le graphique ci-dessus ne reflète pas directement les versions installées, mais plutôt les API utilisées, qui se traduisent ensuite par les données souhaitées. De plus, la valeur est cumulative et a tendance à augmenter jusqu’à 100 %, en additionnant chaque version.

Ainsi, en convertissant les données, nous avons Android 11 avec une pénétration de 24,3%, tandis que 10 a 26,5% (résultat de la soustraction de 50,8%-24,3%). Android 9 a pris 18,2%, un chiffre très élevé pour une version de plus de deux ans. Le 8 reste à 13,7%, ajoutant les versions 8.0 et 8.1.

Android 10

Android 12 n’apparaît pas sur cette liste, ce qui était normal car la sortie est encore très récente. Comme le nombre d’appareils actifs est énorme (plus de 3 000 millions) et que peu de smartphones ont été mis à jour, il s’agissait essentiellement du Google Pixel, il est normal qu’ils n’atteignent pas les 0,1% nécessaires pour entrer dans la liste.

Ce scénario et ces valeurs sont loin d’être intéressants pour Android et Google. On s’attendait à ce qu’Android 11 domine déjà, ce qui est encore loin de se produire. En outre, il existe de nombreuses versions actives et de grande valeur.