MediaTek s’associe à plus de fonderies pour rester leader

Mediatek S'associe à Plus De Fonderies Pour Rester Leader

Le segment des processeurs pour appareils mobiles est l’un des rares où la marque leader n’est presque jamais mentionnée : MediaTek. On sait que sa popularité n’est pas des meilleures (et il suffit de lire les commentaires ici sur Netcost-security.fr lorsqu’il y a un article sur cette entreprise taïwanaise), mais il semble que peu à peu l’intention soit d’inverser cette tendance.

En ce sens, et à un moment où la pénurie de puces est encore assez importante, MediaTek noue des partenariats avec d’autres fonderies afin de maintenir sa position de leader dans ce secteur.

MediaTek s’associe à des fonderies pour continuer à diriger

Certes, de nombreux lecteurs regarderont cet article et ignoreront qu’il s’agit de MediaTek. Mais la vérité est que les vents semblent être en faveur du constructeur taïwanais, basé à Hsinchu. Et les dernières nouvelles concernant l’entreprise sont très positives.

Selon les informations que nous avons récemment révélées, la marque a officiellement annoncé qu’elle était prête à lancer le premier SoC au monde pour smartphones créé dans le processus de fabrication 4 nm. Et cette puce devrait être la Dimensity 2000 qui, selon des tests récents, a réussi à obtenir plus d’un million de points sur la plate-forme AnTuTu. En bref, ce sera le processeur le plus puissant que vous pourrez bientôt trouver dans un smartphone Android.

Mais, bien entendu, on ne peut pas faire d’omelettes sans œufs et, à ce titre, le constructeur a tout intérêt à ne pas manquer de composants, surtout avec ces projets ambitieux en main.

Mediatek confirme quil lancera le premier SoC pour smartphone 4

Pour rester leader sur ce segment des puces, on sait désormais que Rick Tsai, PDG de MediaTek a déjà conclu d’importants accords et partenariats pour obtenir le soutien nécessaire pour maintenir sa capacité de production pendant encore un an ou deux. Les partenariats ont été créés avec des fonderies pure-play (sociétés qui ne se concentrent que sur un seul produit ou une seule activité) et, à ce titre, MediaTek ne s’appuiera plus exclusivement sur TSMC. Pour l’instant les noms de ces partenaires ne sont pas connus, mais il y a ceux qui pointent du doigt Intel.

C’est la nouvelle stratégie du constructeur taïwanais pour s’emparer de son leadership, notamment sur le marché des processeurs 5G pour smartphones. Les dernières données de Statista indiquent que MediaTek détient 37% de ce marché, tandis que Qualcomm en détient 31%, Apple 16% et 8% appartiennent à Samsung.