Toyota, Subaru et Mazda s’associent pour maintenir les moteurs à combustion en vie

Toyota, Subaru Et Mazda S'associent Pour Maintenir Les Moteurs à

Bien qu’il s’agisse de la solution préconisée par plusieurs constructeurs et gouvernements, Toyota, Subaru et Mazda veulent réfuter l’idée que les véhicules électriques sont le seul moyen d’atteindre la neutralité carbone. Ainsi, les trois constructeurs automobiles japonais, ainsi que deux autres motos, feront équipe pour explorer des options de carburant plus durables.

De cette façon, ils ont l’intention de maintenir en vie les moteurs à combustion.

Il y a quelques semaines, Toyota révélait qu’il ne jugeait pas productif que tout le monde adopte massivement les véhicules électriques pour lutter contre le changement climatique. Après tout, il pense que les avancées technologiques pourraient donner un nouvel élan à la combustion interne, tout en préservant l’environnement. Désormais, elle s’est alliée pour qu’ensemble, ils maintiennent en vie les moteurs à combustion interne, sur la voie de la neutralité carbone.

Alors que ses concurrents continuent de pointer du doigt les véhicules électriques comme solution, le 13 novembre a inauguré une initiative différente de Toyota. Avec quatre autres fabricants japonais, il explorera de nouvelles options de carburant plus durables destinées à la combustion interne.

La coalition est formée de Toyota, Subaru et Mazda, ainsi que des constructeurs de motos Kawasaki Heavy Industries et Yamaha Motor. Les sociétés ont annoncé l’initiative lors d’une conférence de presse sur le circuit international d’Okayama, une piste dans l’ouest du Japon.

Toyota et Mazda

Toyota a réuni des constructeurs japonais pour ne pas laisser mourir les moteurs à combustion

Selon Automotive News, les cinq constructeurs japonais se sont engagés à utiliser des carburants neutres en carbone dans les courses, à explorer l’utilisation de moteurs à hydrogène dans les véhicules à deux roues et à continuer de participer à des courses avec des moteurs à hydrogène.

En outre, Mazda et Toyota coopéreront en course, en utilisant un moteur Skyactiv-D de 1,5 litre alimenté par du biodiesel de nouvelle génération, et Subaru et Toyota travailleront sur la série Super Taikyu de l’année prochaine au Japon avec du carburant synthétique dérivé de la biomasse.

Enfin, Kawasaki et Yamaha envisageront d’étudier le développement de moteurs à hydrogène pour les motos.

En favorisant une plus grande collaboration dans la production, le transport et l’utilisation de carburant en combinaison avec des moteurs à combustion interne, les cinq sociétés visent à offrir un plus grand choix aux clients.

Les cinq fabricants ont déclaré lors de la présentation de l’initiative.

A lire aussi :