AUTOvoucher : 145 000 remboursements les deux premiers jours ! Déjà rejoint ?

Autovoucher : 145 000 Remboursements Les Deux Premiers Jours !

Le programme AUTOvoucher a démarré le 10 novembre et fonctionne de manière similaire à IVAucher, le montant étant viré directement sur le compte du contribuable, qui devra être réglé par carte bancaire.

Selon des données récentes, au cours des deux premiers jours, 145 000 remboursements ont été traités, ce qui représente un montant équivalent à 725 000 euros.

AUTOVoucher : chaque contribuable peut percevoir une subvention maximale de 25 euros maximum

Dans un bilan mis à la disposition de Lusa concernant les premiers résultats de l’AUTOvoucher, une source officielle au ministère des Finances a indiqué que 2 900 stations-service avaient adhéré au programme, ce qui représente 90 % du total, ayant traité « 145 mille remboursements au premier deux jours ». L’AUTOvoucher signifie le remboursement aux particuliers, via un compte bancaire, d’une aide de 10 centimes par litre de carburant dans la limite de 50 litres par mois.

En pratique, IVAucher et AUTOvoucher fonctionnent comme suit :

  • PAIEMENT : Le paiement s’effectue en totalité avec une carte de paiement d’une entité participante.
  • AVANTAGE IVAucher : Jusqu’à 50% du montant payé sera remboursé dans les 2 jours ouvrés, sur le compte associé à la carte utilisée pour le paiement. Le NIF associé au Titulaire de la carte doit correspondre au NIF du Titulaire de l’avantage.
  • AVANTAGE AUTOvoucher : Il sera remboursé à hauteur de 10 centimes le litre, dans la limite de 50 litres, par mois en solde AUTOvoucher, sur le compte associé à la carte utilisée pour le paiement.

Les carburants montent a partir de lundi Quelles sont

Au total, chaque contribuable peut percevoir une subvention pouvant aller jusqu’à 25 euros sur ces cinq mois, et l’aide non consommée sur un mois – pendant lequel le consommateur n’a pas besoin de faire de ravitaillement en carburant – se cumule sur les mois suivants.

Ce soutien aux familles s’inscrit dans un ensemble plus large de mesures visant à atténuer l’impact de la hausse des prix des carburants qui concerne également les entreprises, notamment celles du transport de marchandises et de passagers. Le forfait comprend également une aide au transport public routier de personnes (taxis et bus) à hauteur de 10 centimes par litre de carburant, dans la limite de 380 litres par mois pour les taxis et de 2 100 litres par mois pour les bus.

La mesure court du 1er novembre au 31 mars, se traduisant par un « chèque » qui sera de 190 euros pour les taxis et de 1 050 euros pour les bus.

Cependant, il a été décidé d’étendre la limite annuelle de litres de diesel professionnel éligibles pour le retour complet ISP, actuellement fixée à 35 000 litres par an pour les transporteurs de fret.