MoviePass racheté de la faillite par le co-fondateur

Moviepass Racheté De La Faillite Par Le Co Fondateur

En bref : MoviePass, le malheureux service d’abonnement à des billets de cinéma qui a fait faillite après le lancement d’un programme d’adhésion qui s’est avéré insoutenable, prévoit un retour. Avec la bonne stratégie et le bon modèle commercial, MoviePass pourrait-il réussir une deuxième fois ?

La startup a été fondée en 2011, mais n’a fait de vagues qu’à la mi-2017, lorsqu’elle a réduit son taux d’abonnement mensuel à 9,95 $ par mois. Le plan permettait aux membres de regarder un film par jour dans n’importe quel cinéma aux États-Unis acceptant les cartes de débit, ce qui était à peu près tous. Les projections 3D et IMAX ont été exclues, mais à part cela, c’était un jeu équitable, sans date d’interdiction à proprement parler.

C’était une affaire exceptionnellement bonne – trop bonne, en fait. Le modèle commercial de l’entreprise n’était tout simplement pas durable et malgré les efforts de restructuration et de maintien à flot, MoviePass et sa société mère ont finalement déposé le bilan du chapitre 7.

Près de deux ans plus tard, la tenue fait son grand retour.

MoviePass rachete de la faillite par le co fondateur

Insider rapporte que la cofondatrice Stacy Spikes a récemment obtenu la propriété de la société par un juge du tribunal des faillites du district sud de New York. Spikes a déclaré à la publication qu’il était ravi de récupérer l’actif et qu’il explorait la possibilité de le relancer bientôt. Notamment, les données des clients et les adresses e-mail précédentes ne faisaient pas partie de la vente.

Les conditions financières de l’acquisition en cas de faillite n’ont pas été partagées, bien que le nouveau propriétaire ait déclaré que son offre était inférieure au minimum de 250 000 $ fixé par un syndic supervisant la faillite.

Spikes a mis en place un nouveau site Web pour MoviePass où les parties intéressées peuvent enregistrer leur adresse e-mail pour être averties du lancement du service, peut-être dès l’année prochaine.

Crédit image Erik Witsoe, Pixabay