La reconnaissance en personne pour obtenir le Spid avec Poste est payante

La Reconnaissance En Personne Pour Obtenir Le Spid Avec Poste

Pour obtenir le Spid dans les agences de La Poste, il vous faudra débourser 12 euros, un coût qui couvrira le système de reconnaissance en personne nécessaire à la libération de l’identité numérique, obligatoire à partir d’octobre pour utiliser les services en ligne de la Administration publique.

Le Spid émis par Poste Italiane ne sera plus gratuit, du moins dans certains cas. À partir des dernières heures, pour obtenir le Spid dans les agences de La Poste, il faudra payer 12 euros, un coût qui couvrira le système de reconnaissance en personne nécessaire à la libération de l’identité numérique, obligatoire d’octobre à utiliser les services en ligne de l’Administration publique. Le service de reconnaissance dans l’un des 12.700 bureaux de poste en Italie devient donc payant, tandis que la reconnaissance à distance via l’application ou la carte d’identité électronique reste gratuite.

D’autres méthodes de vérification sont également disponibles pour les clients Poste, dont celle qui consiste à envoyer un SMS vers un numéro de mobile lié à un compte Bancoposta ou Postepay. Bref, en ce qui concerne la libération de l’identité numérique par la Poste, force est de constater que ceux qui sont clients et sont plus habitués à l’usage de la technologie sont plus avantagés. Et cela vaut aussi bien pour la Poste que pour les autres gestionnaires d’identité numérique, qui proposent une reconnaissance à distance (gratuite ou non) via appel vidéo. En revanche, ceux qui doivent utiliser le service de reconnaissance en face à face (c’est-à-dire le plus simple car il n’est lié à aucun type d’application ou de système électronique) devront désormais débourser 12 euros.

Il est également clair qu’en ce moment, Poste Italiane occupe une position privilégiée dans le domaine de la délivrance d’identité numérique : selon les données, Poste est le premier gestionnaire italien avec plus de 80% des SPID publiés, soit plus de 17 millions d’identités. numérique du groupe. Un résultat également dû à la possibilité d’effectuer une reconnaissance en direct dans un bureau de poste, un élément certes apprécié des citoyens mais qui désormais, malheureusement, deviendra payant pour tous.