Le président Biden nomme Jessica Rosenworcel présidente de la Commission fédérale des communications

Le Président Biden Nomme Jessica Rosenworcel Présidente De La Commission

Pourquoi c’est important : le président Joe Biden a supprimé l’étiquette intérimaire de la présidente par intérim de la Commission fédérale des communications, Jessica Rosenworcel, la promouvant au poste de présidente à temps plein. Cette nomination marque la première fois dans l’histoire qu’une femme occupe ce poste.

Rosenworcel a été nommée par le président Barack Obama en 2011. Elle a rejoint la FCC en tant que commissaire en 2012 et a été nommée pour un deuxième mandat par le président Donald Trump en 2017. Certains pensaient qu’elle pourrait obtenir le feu vert en tant que première femme présidente lorsque l’ancien président Julius Genachowski a démissionné en 2013, mais Tom Wheeler a finalement fini par occuper le poste.

Wheeler a quitté le poste au début de 2017 lorsque Trump a pris ses fonctions et a été remplacé par Ajit Pai, qui à son tour a quitté en janvier dernier lorsque l’administration Biden est arrivée. Rosenworcel a été présidente par intérim depuis lors.

Le president Biden nomme Jessica Rosenworcel presidente de la Commission

La Maison Blanche a également annoncé que Biden avait nommé Gigi B. Sohn en tant que commissaire de la FCC. Sohn a travaillé sous Wheeler pendant quelques années, mais a quitté la FCC lorsque Trump est arrivé au pouvoir. S’il était confirmé, Sohn serait le premier commissaire ouvertement LGBTIQ+ de l’histoire de la FCC.

Les commissaires de la FCC Brendan Carr et Geoffrey Starks, dans des déclarations séparées, ont félicité Rosenworcel pour sa nomination pour un nouveau mandat de cinq ans et sa désignation en tant que présidente de la FCC.

On ne sait pas si le Sénat prévoit de confirmer les nominations avant la fin de l’année, ou pourquoi le président a attendu si longtemps pour faire ses choix. Néanmoins, si les confirmations étaient approuvées, les démocrates bénéficieraient à nouveau d’une majorité de 3-2 sur les républicains.