TSMC et Sony s’associent pour construire une usine de puces au Japon

Tsmc Et Sony S'associent Pour Construire Une Usine De Puces

Le monde de la technologie souffre considérablement de la pénurie de puces. Et cela ne signifie pas que les fabricants ne font pas de leur mieux pour fournir autant de composants que possible aux clients. Ce qui se passe, c’est que la pandémie a provoqué une énorme augmentation de la demande, alors que l’offre était fortement conditionnée dans des phases de plus grand confinement.

Ainsi, le plus grand équipementier mondial, TSMC, va finaliser un partenariat avec le géant Sony pour, ensemble, avancer la construction d’une nouvelle usine de puces au Japon, d’une valeur de 7 milliards de dollars.

TSMC et Sony en partenariat pour une usine au Japon

Selon les dernières informations, TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Company), le plus grand fabricant de puces au monde, et Sony envisagent la construction conjointe d’une usine de semi-conducteurs dans l’ouest du Japon. marché, ce qui peut être une arme contre ce problème.

Selon les détails, l’investissement total de ce projet sera d’environ 800 milliards de yens, soit environ 7 milliards de dollars (~6 milliards d’euros). Cependant, le gouvernement japonais devrait participer avec la moitié de ce montant, avec l’engagement que l’approvisionnement du marché du pays est une priorité.

Il y a également une indication que Denso, qui est le premier fabricant japonais de pièces automobiles et membre du groupe Toyota, est intéressé à participer également à l’entreprise en installant des équipements sur place.

Construction de lusine TSMC 2nm bloquee apres evaluation environnementale

Lire aussi : Toyota va réduire sa production de 40 % faute de puces

L’investissement intéresse Sony pour garantir la production de capteurs

L’usine devrait être située dans la région de Kumamoto, sur un terrain appartenant à Sony, à côté de son usine de capteurs d’images. Selon les sources, l’usine produira des semi-conducteurs utilisés dans les capteurs d’images des caméras, des puces pour automobiles, entre autres produits. Les installations devraient commencer à produire en 2024.

Si tel est le cas, il s’agira alors de la première opération de production de puces de TSMC au Japon.Dans le cas de Sony, l’intérêt réside dans le fait que l’entreprise souhaite maintenir la stabilité du réseau d’approvisionnement en pleine pénurie de puces. Cependant, le fabricant taïwanais affirme que certaines entreprises provoquent artificiellement le manque de composants.

Pour l’instant, TSMC et Sony ont refusé de commenter cette nouvelle.

Ce n’est pas la première fois que se présente la possibilité pour TSMC d’investir avec son activité sur le sol japonais. Mais il semble que ce soit maintenant une possibilité de plus en plus certaine.