L’Union européenne finalise le procès contre Apple pour violation des règles de concurrence

L'union Européenne Finalise Le Procès Contre Apple Pour Violation Des

Les grandes entreprises technologiques comme Apple ou Google sont constamment évaluées par l’Union européenne. Ce dernier veut savoir si les règles de concurrence sont respectées et si tout le monde a accès aux mêmes conditions sur le marché.

Apple pourrait être la prochaine grande entreprise à faire l’objet d’une enquête et même à une amende pour avoir enfreint les règles de la concurrence. Tout sera sur votre NFC et à accès restreint lorsqu’il sera utilisé pour les paiements Apple Pay.

Apple a toujours été connu pour limiter l’accès des tiers à certains composants de l’iPhone. L’exemple le plus clair est le module NFC, où seule l’entreprise a accès et peut l’utiliser pour ses fonctionnalités, comme Pay.

Cette exclusivité est à la base de ce que l’on pense être un éventuel procès de l’UE contre Apple. Celui-ci prend encore forme, sans savoir comment et quand il sera présenté. Seule certitude, Apple est dans le collimateur de l’Union européenne.

Cette affaire a commencé à prendre forme en juin de l’année dernière, lorsque l’Union européenne a entamé une évaluation de l’utilisation d’Apple Pay et du module NFC de l’iPhone. Comme vous le savez, seul le système de paiement d’Apple a accès à cet élément.

L’exclusivité dont il bénéficie empêche d’autres systèmes de paiement d’utiliser cette forme de communication. L’Union européenne tentera probablement de forcer Apple à ouvrir le NFC à la concurrence, qu’elle pourra ensuite utiliser pour les paiements.

Règlement de la concurrence Apple Pay NFC Union européenne

L’Union européenne va maintenant rédiger le premier projet de ce qui sera sa déclaration d’objection à cette situation. Il devrait accuser Apple d’avoir violé les règles de la concurrence en limitant l’accès aux éléments de l’iPhone auxquels seul Pay a accès.

Ce processus devrait avancer l’année prochaine, avec la notification du géant de Cupertino et une éventuelle définition des règles pour surmonter cette situation. Ce sera bien sûr une affaire de plus à résoudre pour l’entreprise, pour rejoindre toutes les autres dans lesquelles elle est impliquée avec des régulateurs de différents pays.