Exécuter Windows 11 sur Mac avec SoC M1 ? Microsoft a confirmé qu’il n’est pas possible

Exécuter Windows 11 Sur Mac Avec Soc M1 ? Microsoft A

Windows 11 a été le système qui a suscité le plus d’intérêt parmi les utilisateurs. Cette nouvelle de Microsoft promet d’apporter de nombreuses améliorations et changements, qui élèveront encore ce système d’exploitation.

Beaucoup de ceux qui testent cette nouvelle version essaient de le faire sur toutes sortes de plates-formes et de matériel. Microsoft vient de dévoiler publiquement une nouveauté qui ne plaira pas à tout le monde. Le géant du logiciel ne prévoit pas de prendre en charge les SoC M1 d’Apple, du moins pas encore.

Windows est une alternative sur les Mac d’Apple

De nombreux utilisateurs de Mac choisissent d’avoir un système d’exploitation supplémentaire sur leurs machines. Habituellement, le choix se porte sur Windows, qui est généralement le choix le plus évident et celui qui offre le plus aux utilisateurs au quotidien.

Ainsi, il serait naturel et logique de penser que Windows 11 serait la prochaine proposition à être utilisée sur les PC Apple. Microsoft est déjà devenu public et a révélé que ce n’était peut-être pas une réalité, car la société n’a pas l’intention de prendre en charge le SoC M1 d’Apple.

SoC Windows 11 M1 Microsoft

Windows 11 ne fonctionnera pas sur SoC M1

Cette nouvelle est d’autant plus mauvaise que ce support n’existera pas seulement pour le support direct du matériel qu’Apple a développé. Il sera également tenu à l’écart de toutes les plateformes de virtualisation qui existent déjà pour Mac avec le SoC M1.

Il y a aussi une idée que Microsoft essaiera de bloquer l’utilisation de Windows 11 sur ces plates-formes. Un cas récent, avec une version de test, a commencé à montrer des problèmes de stabilité, ce qui prouve qu’il peut y avoir du travail pour limiter cette utilisation.

Microsoft ne veut même pas avec la virtualisation

Dans ce cas précis, Parallels a réussi à contourner le problème de Windows 11, avec la version 17.0.1 et sans aucune intervention de Microsoft. Pourtant, rien ne garantit que cette situation durera longtemps.

Microsoft a également confirmé que même dans les systèmes de virtualisation, la prise en charge de Windows 11 ne serait pas garantie. Il est donc clair que le géant du logiciel n’aura pas l’intention de faire fonctionner son système sur du matériel Apple, sous aucune condition, finissant par laisser les utilisateurs sans l’accès attendu.