Actualités

Aujourd’hui, Windows fête ses 35 ans. Toutes nos félicitations!

Par Adrien, le 20 novembre 2020 - apple, applications, covid, Doom, google, linux, microsoft, téléphone, windows, windows 10
Aujourd'hui, Windows fête ses 35 ans.  Toutes nos félicitations!

La rédaction de ces types d’articles est une arme à double tranchant. Nous délions une nostalgie incontrôlée qui commence avec Solitaire, continue avec Doom et se termine dans les discussions de Netscape ou Terra. En outre, il devient évident que vous vieillissez lorsque vous avez le même âge que l’ancien système d’exploitation. Cependant, ce rédacteur et Windows sont en bon état.

Windows fête ses 35 ans et est très bien porté

Depuis vos débuts les gens voulaient le tuer. La popularité signifiait qu’il avait toujours des ennemis et était rarement reconnu pour quelque chose. Heureusement, en cela je n’ai pas le plaisir de ressembler à Windows (ou très peu).

Les années 90 étaient son âge d’or avec les développeurs qui faisaient de gros travaux, qui n’ont pas changé depuis, et Steve Ballmer les balançant couverts de sueur comme une rock star (Quelqu’un avec beaucoup de temps et des tendances suicidaires a créé cette vidéo en boucle de cinq heures dudit événement)

Tout le monde a adoré le système d’exploitation; c’était l’avant-garde, l’innovation informatique et, pour un bras et une jambe, ils vous ont vendu un Pentium 133MHz avec moins de RAM que mon réveil actuel. Mais bon, il y avait un mode turbo qui nous invitait à rêver.

L’effet 2000, un ennemi dangereux pour Microsoft

À partir de l’an 2000 les choses se sont déroulées très vite et nous avons trouvé le chaos de Windows 2000, Millenium Edition et, en 2001, Windows XP. Cela signifiait que ni les vendeurs, ni les clients, ni Bill Gates lui-même ne savaient quoi recommander. Heureusement, et suivant la sagesse d’Internet, Windows XP s’est avéré bon comme un melon.

Depuis les gens détestaient Windows et Microsoft car ils devaient l’utiliser quotidiennement. Les gens ont commencé à répéter celui de « C’est l’année de Linux » et nous continuons comme ça depuis.

Après le cacao de Vista, le bon vieux Bill Gates a choisi son successeur et, Windows 7 à moitié terminé, il a pris sa retraite. Ballmer était alors l’ennemi public n ° 1 (jusqu’à ce que Bill Gates donne un discours prédisant le COVID, les vaccins et la 5G) et a vécu ses bonnes années avec Windows 7 et plus tard le déclin avec Windows 8, Windows RT et le dernier Téléphone Windows.

La dernière décennie, Windows vous espionne

Microsoft était perdu et Apple commençait à refaire surface. Cependant, les gens ont continué à détester les fenêtres. Heureusement, la décennie était terminée et les choses allaient sûrement s’améliorer … ou pas.

Windows 8 est arrivé en 2012 mais, coïncidences de la vie, l’entreprise était restée en 2009 avec Windows 7. Ils détestent Windows et ne veulent pas avancer, les nouvelles frayeurs et Windows 8 devient l’une des versions les plus critiquées de l’histoire de Microsoft.

À tel point qu’en 2013, Windows 8.1 arrive et ils se vantent d’incorporer le menu démarrer (celui que les utilisateurs critiqueront plus tard pour être le même que toujours). Cependant, les performances de cette version de Windows étaient aussi bonnes que son adoption était nulle.

Ballmer, après six ans, a appelé Gates, lui a dit « Je te comprends » et, après de longues délibérations, remis le commandement à Satya Nadella. Le désormais PDG de Microsoft a fait l’objet de tant de critiques qu’ils donneraient pour une trilogie comme celle de Tolkien. Il a annoncé le dernier Windows, Windows 10, sautant le numéro 9. Une attaque directe contre les personnes atteintes de TOC.

Windows 10, aimé et détesté à parts égales

Depuis, ils travaillent sur le système d’exploitation. Cela allait être le système d’exploitation complet mais, sans Steve Balmer dansant avec les développeurs, ils ne se sont pas inscrits et le Plateforme d’applications universelles il n’a pas été utilisé par Microsoft.

Suite à des accusations de espionnage (après avoir vendu notre fils aîné à Google et Facebook), suggestions subtiles à mettre à jour et ainsi de suite, il est toujours là. Chaque année, ils le rendent pour mort, chaque année ils essaient de le tuer mais il est toujours là, endurant et dirigeant.

Cependant, blagues mises à part, Windows 10 rassemble plus d’un milliard d’appareils. Après de nombreuses années et de multiples améliorations fait face à une refonte qui semble être géniale. Ils l’ont appelé Sun Valley, ce qui semble très optimiste et nous l’espérons. Vive Windows 10!

Adrien

Adrien

Passionné de high-tech depuis mon 1er PC en Pentium MMX 166Mhz, j'écris aujourd'hui sur les derniers processeurs AMD & Intel, ainsi que les futures cartes graphique NVDIA & AMD. Vous me croiserez aussi sur des sujets Windows 10 & Mac afin de tirer le meilleur parti de ces systèmes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.