Rencontrez Xavier, le robot qui patrouillera dans les rues de Singapour

Rencontrez Xavier, Le Robot Qui Patrouillera Dans Les Rues De

Dans une tendance croissante, le monde a remarqué la panoplie d’activités qu’un robot peut effectuer. Malgré l’absence de l’aspect humain, les machines se sont révélées très utiles et efficaces dans d’innombrables situations. A Singapour, par exemple, des robots seront chargés de patrouiller certaines zones.

L’inspection est effectuée dans les zones piétonnes de la cité-État, où la surveillance est une priorité.

Au fil du temps, nous avons fait la connaissance de plusieurs robots qui se sont révélés capables d’effectuer les tâches les plus variées. Après tout, leur capacité d’entraînement les rend très efficaces et utiles. En ce sens, Singapour a commencé à tester des robots patrouilleurs qui inspectent ses zones piétonnes.

Comme expliqué dans un communiqué de presse, les robots, nommés Xavier, parcourront Toa Payoh Central à partir du 5 septembre, et pendant trois semaines, à la recherche de « comportements sociaux indésirables ». Il s’agit notamment des rassemblements de plus de cinq personnes (en tenant compte des mesures en place en raison du COVID-19), du tabagisme dans les zones interdites, des vélos mal garés, de la conduite de véhicules à moteur sur les voies piétonnes et d’autres activités illégales.

Si un citoyen se trouve dans l’une des situations dans lesquelles Xavier est formé pour intervenir, il affichera un message qui fera référence à son infraction.

Le projet de robots Xavier implique cinq agences gouvernementales de Singapour : HTX, l’Agence nationale pour l’environnement, l’Autorité des transports terrestres, l’Agence alimentaire de Singapour et le Conseil du logement et du développement. Le développement et la construction des robots étaient sous la responsabilité de HTX et de l’Agence pour la science, la technologie et la recherche.

Le robot Xavier patrouillera dans les rues de Singapour

Les robots circulant à Singapour sont autonomes et sont équipés de capteurs qui évitent les obstacles – comme les piétons -, qu’ils soient en mouvement ou en stationnement. Leur caméra fournit des images à 360 degrés et le tableau de bord affiche des détails tels que la batterie et les signes vitaux du robot. Le parcours à suivre est défini par des agents de l’Etat, qui peuvent répondre aux incidents grâce à un interphone connecté à Xavier.

Le déploiement de robots au sol contribuera à accroître nos capacités de surveillance et d’exécution.

Par exemple, la surveillance des vendeurs ambulants illégaux peut demander beaucoup de travail car des agents doivent être déployés dans diverses zones de l’île. L’adoption de la technologie robotique peut être utilisée pour améliorer ces opérations et réduire la nécessité pour nos agents d’effectuer des patrouilles physiques.

A déclaré Lily Ling, directrice du bureau régional de l’Est de l’Agence alimentaire de Singapour, dans un communiqué de presse.

Cette mesure prise par le gouvernement de Singapour souligne que les robots pourraient effectivement être l’avenir dans divers domaines.