Il y a des milliers de commandes retenues en douane ! Ce qui se passe?

Il Y A Des Milliers De Commandes Retenues En Douane

Vous avez une commande retenue à la douane ? Et bien ce n’est pas le seul ! Selon des informations récentes, des milliers de commandes sont en attente d’être expédiées.

Le scénario des commandes détenues s’est aggravé en juillet de cette année avec l’exonération de la TVA sur les achats extra-communautaires jusqu’à 22 euros.

Le problème avec les commandes semble résider avec les douanes et non avec CTT

Le nouveau cadre réglementaire de la TVA de l’UE pour le commerce électronique devait entrer en vigueur le 1er janvier 2021. Cependant, compte tenu de la pandémie causée par le coronavirus, l’Union européenne a dû ajuster le calendrier et est passée à l’été.

Les nouvelles règles de TVA pour le commerce à distance et les plateformes électroniques sont arrivées le 1er juillet et avec elles la fin de l’exonération de TVA pour les achats hors UE d’une valeur inférieure à 22 euros.

Selon le DN, des milliers de commandes passées en ligne seront retenues en douane, en attente d’être expédiées. Les CTT, qui dépendent du travail des douanes, sont celles qui reçoivent la majorité des plaintes pour retard de livraison des commandes.

Il y a des milliers de commandes retenues en douane !  Ce qui se passe?

Comme indiqué par CTT, « le processus de dédouanement est devenu plus simple, impliquant une plus grande automatisation, et le prix des services de dédouanement de CTT était plus bas ». Mais en fait, c’est dans les douanes que le problème semble résider.

CTT explique tout le cadre sur le site : les nouvelles règles de TVA sur les achats électroniques ont un impact sur les consommateurs. Les colis postaux/colis d’origine extra-communautaire contenant des marchandises entrées dans l’Union européenne à compter du 1er juillet 2021, quelle que soit la date d’achat et la valeur de la marchandise, sont soumis au paiement de la TVA et/ou des droits de douane, étant CTT totalement étrangère à cette directive, venant de l’Union européenne ».