La Corée du Sud prépare une loi « anti-Google » pour réguler les app stores Apple et Google

La Corée Du Sud Prépare Une Loi « Anti Google »

Après que le monde ait remarqué les affaires de plusieurs millions de dollars des géants Apple et Google dans leurs magasins d’applications, ils sont devenus le centre d’attention. En plus des sociétés de développement d’applications qui souhaitent réduire les frais, certains pays, par l’intermédiaire des régulateurs, souhaitent modifier les règles les plus élémentaires. La Corée du Sud est sur le point de devenir le premier pays à forcer légalement Apple et Google à accepter plusieurs modes de paiement dans leurs magasins.

La Corée se prépare à adopter le « Telecommunications Business Act » qui ira à l’encontre des géants de la technologie. Cependant, ce n’est peut-être pas un processus pacifique !

La Corée du Sud veut forcer Apple et Google à établir de nouvelles règles dans leurs magasins d’applications

La Corée du Sud devrait être le premier pays à réglementer légalement l’activité des magasins d’applications et les méthodes de paiement qui devraient être autorisées. Comme le décrit Bloomberg, le gouvernement du pays asiatique prépare un vote début septembre dans le cadre duquel il espère approuver la « Loi sur les entreprises des télécommunications », qui cherchera à mettre fin à la domination de ces grandes entreprises sur des plateformes aussi répandues que l’App Store ou le Jeu de Google.

La nouvelle législation empêchera les développeurs d’être contraints d’utiliser les méthodes de paiement Apple ou Google dans leurs magasins d’applications et les commissions correspondantes pouvant aller jusqu’à 30%. Une bataille qui a conduit Apple à affronter Epic Games aux États-Unis et qui est toujours en attente de résolution.

Apple et Google s’opposent à ces mesures du pays asiatique

La position des deux entreprises concernées est claire, se positionnant contre la mesure. Ainsi, dans une déclaration à Reuters, Apple explique que ce projet de loi « mettra les utilisateurs qui achètent des produits numériques auprès d’autres sources à un risque de fraude, portera atteinte à la protection de leur vie privée et rendra difficile la gestion de leurs achats ».

Selon Wilson White, directeur des politiques publiques de Google, « bien que la loi n’ait pas encore été adoptée, nous craignons que le processus, qui s’est déroulé de manière précipitée, n’ait pas permis d’analyser suffisamment l’impact négatif de cette législation sur les programmeurs d’applications. et les consommateurs. S’il est approuvé, nous examinerons le texte final lorsqu’il sera disponible et déterminerons la meilleure façon de fournir aux programmeurs les outils dont ils ont besoin.

1630340645 479 La Coree du Sud prepare une loi anti Google

La loi « Anti-Google » ouvre ses bras avec l’App Store et le Play Store

En Corée du Sud, Google maintient une exonération des frais de développeur depuis 2020. Après avoir retardé le retour de la commission à plusieurs reprises, Google avait l’intention de réimposer les frais de 30% en octobre de cette année. Un retour à la situation antérieure aura favorisé cette nouvelle législation que l’on appelle localement la loi « anti-Google ».

S’il est finalement approuvé, ce serait la première étape pour un État de réglementer le fonctionnement des plates-formes technologiques et les méthodes de paiement qu’elles doivent accepter. Malgré vouloir être le premier pays, ce n’est pas le seul. L’Australie envisage également de faire avancer une loi qui réglemente les paiements numériques, tels que Google Pay, Apple Pay ou WeChat Pay.

  • Histoire de la Corée: des origines à nos jours
  • Dictionnaire insolite de la Corée du Sud