Il existe maintenant un tissu souple qui devient rigide comme du métal

Il Existe Maintenant Un Tissu Souple Qui Devient Rigide Comme

Les développements de l’ingénierie des matériaux ces dernières années sont incroyables et loin d’être terminés. Il existe maintenant un tissu apparemment ordinaire, mais lorsqu’il est soumis à un certain stimulus, il peut devenir rigide comme du métal.

C’est précisément ces avancées qui feront la différence, si tout se passe comme prévu, dans les futurs projets du monde de l’ingénierie des matériaux et, par conséquent, de la technologie.

L’un des projets est la fusion nucléaire. En effet, le projet IFMIF-DONES vise, entre autres, à développer le matériau à utiliser dans le revêtement intérieur de la chambre à vide dans lequel une réaction de fusion doit être entretenue. Ce matériau doit pouvoir résister à l’impact des neutrons de haute énergie générés par la fusion. Et ce n’est pas facile à faire !

Des chercheurs expliquent que le tissu peut être dur comme du métal

Un groupe de chercheurs du California Institute of Technology (Caltech), du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA et de l’Université technologique de Nanyang à Singapour ont développé un tissu aux propriétés incroyables.

Comme tout autre tissu, il est ductile et flexible. Cependant, lorsqu’il est soumis à un certain stimulus, ses propriétés mécaniques changent et il devient aussi rigide que le métal. Les chercheurs ont réalisé que s’ils étaient capables de contrôler ce stimulus à volonté, ils auraient trouvé un matériau avec une vaste gamme d’applications.

Comment est fabriqué ce tissu rigide

Pour développer ce tissu rigide, les chercheurs ont utilisé de petits morceaux d’un polymère synthétique de type nylon en forme d’octaèdre, qu’ils avaient préalablement fabriqués à l’aide d’une imprimante 3D. Ces pièces sont interconnectées, donnant à la matière l’aspect et la souplesse d’un tissu.

Image octaèdre de tissu dur

Le choix de la forme de l’octaèdre n’était pas accidentel. Les chercheurs ont apparemment essayé d’imprimer des éléments sous forme d’anneaux, de cubes et d’autres géométries pouvant être interconnectés, mais les meilleurs résultats ont été obtenus en optant pour la forme octaèdre. Dans des conditions normales, ce tissu est souple et malléable, mais l’augmentation de sa tension structurelle produit une transition qui lui confère une rigidité et une résistance similaires à celles d’un métal.

L’exemple utilisé par les scientifiques pour illustrer ce qui peut être fait avec leur innovation est la couverture Batman. Et il ne fait aucun doute que c’est un bon choix. En fait, la couverture de super-héros se comporte exactement comme ça dans les films.

Image en tissu rigide en forme de pont

Plus de versions en route

Bien que dans la première version de leur tissu rigide, ces chercheurs aient utilisé un polymère synthétique, ils ont expliqué qu’ils prévoyaient de développer d’autres versions utilisant des métaux pouvant être manipulés avec une imprimante 3D, comme l’aluminium. De cette façon, ils espèrent augmenter la ténacité et la rigidité du tissu.

Cette configuration, disent-ils, leur permettra d’utiliser le matériau dans une très large gamme d’applications. Même dans des scénarios où il est nécessaire d’utiliser des éléments capables de résister à des contraintes très élevées, comme la construction de ponts qui peuvent être enroulés et dépliés à volonté.

A lire aussi…