Actualités

WhatsApp se prépare à la prise en charge de plusieurs appareils

Par Adrien, le 8 janvier 2021 - application, applications, microsoft, téléphone, whatsapp, windows, windows 10
WhatsApp se prépare à la prise en charge de plusieurs appareils

WhatsApp ici, WhatsApp là-bas … WhatsApp est même dans la soupe pendant les derniers jours en raison de son modification des conditions générales d’utilisation que tant de controverse a généré. Cependant, aujourd’hui, c’est une nouveauté pour quelque chose de différent et très demandé par les utilisateurs: le support multi-appareils.

L’une des fonctionnalités les plus demandées du roi de la messagerie instantanée

L’une des principales critiques de WhatsApp Concernant sa concurrence (comme Telegram), c’est l’impossibilité de l’utiliser sur différents appareils indépendamment. Pour utiliser WhatsApp sur un PC ou un Mac, nous devons utiliser l’application de bureau ou WhatsApp Web, qui fonctionnent via le lien avec notre téléphone.

Actuellement, nous pouvons avoir plusieurs appareils associés à la même session qui naît de notre téléphone. De cette façon, si, par exemple, notre téléphone s’éteint, nous ne pourrons pas continuer à utiliser WhatsApp sur notre PC. Au lieu de cela, lorsque le support multi-appareils arrive, nous pouvons démarrer différentes sessions sur les deux appareils.

Nouvel onglet "WhatsApp Web" dans l
WABetaInfo

Comme nous le voyons dans les captures d’écran fournies par WABetaInfo, l’interface de la section Web WhatsApp de l’application change dans la version bêta 2.21.1.3 pour adapter la terminologie au support multi-appareils. Alors, nous arrêterons de parler de “périphériques avec sessions ouvertes” pour parler de “périphériques”. Il s’agit d’un simple changement cosmétique, mais cela avance l’arrivée d’une fonctionnalité que nous attendions depuis longtemps et qui devrait être très proche.

Une application WhatsApp UWP parviendra-t-elle à Windows 10?

Par ailleurs, en ce qui concerne les utilisateurs de Windows, nous souhaitons rappeler une actualité publiée précisément par WABetaInfo en mai 2019 et dont nous nous sommes fait l’écho: WhatsApp travaillait sur une application UWP pour Windows 10. À l’époque, le site spécialisé dans l’actualité de l’application de messagerie la plus célèbre au monde précisait que ladite application arriverait fin 2019. Cependant, nous savons tous aujourd’hui que ce n’était pas le cas et nous pensions qu’ils auraient pu décider d’annuler le développement.

La prise en charge multi-appareils aurait pu être l’un des principaux inconvénients pour le développement de ladite application universelle WhatsApp. Pas plus techniquement, mais par rapport au sentiment qu’il aurait fallu créer une application native pour Windows si elle avait une dépendance sur le téléphone. Aussi, récemment, les collègues de Aggiornamenti Lumia a publié un tweet accompagné d’une capture d’écran d’un nouvelle application de messagerie UWP et ils nous ont invités à deviner lequel il s’agissait. À titre indicatif, ils ajoutent dans un tweet ultérieur qu’il ne s’agit pas d’une application Microsoft, ce qui nous permet de supprimer des options telles que Skype, Teams ou Messages.

Ce serait une excellente nouvelle pour les utilisateurs de Windows 10 au milieu d’une période de transition qui semble avoir des applications Web comme référence. C’est précisément pourquoi nous sommes sceptiques sur le fait que WhatsApp a décidé de créer une application native pour Windows et de pouvoir continuer avec une application Web. Cependant, Nous pensons que les indications et la coïncidence temporelle sont de l’entité suffisante pour le partager et obtenir votre avis. Qu’est-ce que tu penses?

Adrien

Adrien

Passionné de high-tech depuis mon 1er PC en Pentium MMX 166Mhz, j'écris aujourd'hui sur les derniers processeurs AMD & Intel, ainsi que les futures cartes graphique NVDIA & AMD. Vous me croiserez aussi sur des sujets Windows 10 & Mac afin de tirer le meilleur parti de ces systèmes.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.