Enseignement supérieur : La 2e année peut être utilisée en 1re année, mais…

Ensino Superior: Nota da 2º fase pode ser usada na 1.ª fase, mas...

Les examens d’entrée à l’Enseignement Supérieur ont déjà commencé ! Cependant, avec la pandémie de COVID-19, il existe des limitations et même des restrictions de la part des étudiants.

La délibération n° 691-A/2021 fixe les règles relatives à l’utilisation des examens finaux nationaux de l’enseignement secondaire, réalisés en 2e phase d’examens de l’année académique 2020-2021, dans la candidature à l’enseignement supérieur en 2021-2022.

Considérant la situation sanitaire qui affecte le pays, créée par le COVID-19, les mesures exceptionnelles et temporaires pour répondre à la pandémie qui ont été prises dans le cadre de l’enseignement secondaire et de l’accès à l’enseignement supérieur et la nécessité du régime général d’accès à l’éducation supérieur pour l’année scolaire 2021-2022 reflète dûment les mesures exceptionnelles susmentionnées et minimise les impacts discriminatoires qui pourraient y être associés, peut-on lire dans le document partagé par le Gouvernement.

1625504992 11 Enseignement superieur La 2e annee peut etre utilisee en

Utilisation des examens nationaux de fin d’études secondaires comme examens d’entrée

  • 1 – Les examens finaux nationaux de l’enseignement secondaire réalisés en 2ème phase d’examens de l’année académique 2020-2021 peuvent, exceptionnellement, être utilisés comme examens d’entrée en 1ère phase des examens d’entrée et d’admission à l’enseignement supérieur en 2021-2022 :
    • a) Par les candidats à l’enseignement supérieur qui ne passent pas les examens finaux nationaux de la première phase, parce qu’ils sont en confinement obligatoire, dans un établissement de santé ou dans leur domicile respectif, parce qu’ils sont infectés par la maladie COVID-19 ou parce que l’autorité sanitaire a déterminé une surveillance active de leur situation dans le cadre de la pandémie actuelle ;
    • b) Par les candidats à l’enseignement supérieur qui ne passent pas les examens finaux nationaux de la première phase parce qu’ils ont été touchés par des raisons de santé graves, à savoir des interventions chirurgicales.

2 – Dans les cas visés au numéro précédent, la candidature à la première phase des concours du régime général d’accès nécessite toujours la validation respective par l’Autorité nationale ou régionale de santé.

Résolution n° 691-A/2021