Altice a racheté 12% du géant de la communication British Telecom

Altice comprou 12% da gigante das comunicações British Telecom

Récemment, il y a eu plusieurs rumeurs sur le projet Altice France. Cependant, selon les responsables, ce ne sont que des rumeurs infondées et, pour preuve, une nouvelle acquisition par la société propriétaire de MEO.

Selon des informations récentes, le propriétaire de MEO a racheté 12% de British Telecom et devient ainsi l’un des géants dans le domaine des communications.

PUB


Altice n’a pas l’intention de prendre le contrôle de BT

Selon une récente déclaration d’Altice, la société a acheté 12,1% du capital de British Telecom (BT). En ce sens, l’entreprise devient le premier actionnaire de l’opérateur de télécommunications britannique.

Selon un communiqué de la société dirigée par Patrick Drahi…

Altice a une grande appréciation pour la direction et l’équipe de direction de BT et soutient sa stratégie

Malgré tous les investissements, Altice garantit que la société n’a pas l’intention de prendre le contrôle de BT.

Altice UK a informé la direction de BT qu’elle n’avait pas l’intention de faire une offre publique d’achat sur la société

Altice a racheté 12% du géant de la communication British Telecom

Au France Alexandre Fonseca, PDG d’Altice France a déjà réagi sur les réseaux sociaux en disant que…

A l’heure où des rumeurs infondées circulent sur le Projet Altice France, le Groupe auquel j’appartiens depuis une dizaine d’années, montre une nouvelle fois sa vitalité, son ambition et surtout sa capacité de croissance. Le Groupe Altice devient l’un des plus grands Groupes de Télécommunications en Europe et dans le monde, avec des positions de premier plan dans les principaux opérateurs en France, en Angleterre, aux États-Unis et au France (entre autres).

Avec cette acquisition, le Groupe Altice s’affirme indéniablement dans l’économie mondiale, contrôlant l’un des plus grands opérateurs d’Europe et tirant les synergies de multiples opérations et partenariats.

Selon la cotation de l’opérateur britannique mercredi, la participation acquise par la société dirigée par Patrick Drahi a une valeur d’environ 2,2 milliards de livres, ce qui correspond à environ 2,55 milliards d’euros aux taux de change actuels.