Rolls-Royce teste un puissant système de propulsion hybride-électrique pour l’aviation

Rolls-Royce teste un puissant système de propulsion hybride-électrique pour l'aviation

Le monde passe des combustibles fossiles à l’électricité et ce n’est pas seulement sur les routes que nous voyons ce changement. En effet, depuis de nombreuses années, les grandes entreprises de l’industrie aérospatiale cherchent des moyens de faire progresser les moyens de propulsion des aéronefs et même des engins spatiaux. Il est vrai que lorsqu’on parle de cette industrie Rolls-Royce est l’un des plus grands noms et l’entreprise développe actuellement des projets qui peuvent complètement changer ce secteur.

Le géant britannique a récemment présenté un atout sur le nouveau marché de l’avion électrique, l’UF001 ou le plus gros moteur aéronautique au monde. Cependant, Rolls développe également ce qu’il décrit comme « le système de propulsion et d’alimentation aéroélectrique hybride le plus puissant de l’industrie aérospatiale ».

PUB

Rolls-Royce a déjà entamé la transition vers l’aviation électrique

Rolls-Royce a commencé à tester les premiers éléments du système de propulsion et d’alimentation aéroélectrique hybride le plus puissant de l’industrie aérospatiale sur un banc d’essai récemment rénové. Comme indiqué par la société, ce qui sera le groupe de propulsion pour les futurs avions régionaux est en cours de développement.

La technologie est actuellement en cours de conception avec les premiers éléments de la structure, y compris les commandes spécialisées, le système de gestion thermique et un générateur d’intégration de systèmes, en cours de conception dans l’une des installations de la société au Royaume-Uni. En effet, le géant de l’aviation affirme que c’est au même endroit que les moteurs des hélicoptères Apache et Merlin de la Royal Navy ont été développés.

Le système de propulsion est développé dans le cadre du programme de démonstration du Système de production d’électricité 1 de 2,5 mégawatts (PGS1). Plus tard cette année, la société prévoit de tester un générateur pleinement opérationnel et un système électronique de puissance de 3 000 volts, tous deux actuellement assemblés dans les installations de Rolls en Norvège.

Après cela, les tests au sol devraient commencer. Les détails exacts du système fini ne sont pas encore connus, mais Rolls-Royce dit que le générateur résultant sera utilisé dans le cadre d’un système plus électrique conçu pour les avions plus gros.


Les petits et gros avions sont la cible de l’entreprise

Il n’y a pas de date fixe pour l’achèvement du système, mais le directeur de la technologie aérospatiale de l’entreprise, Alan Newby, déclare que lorsqu’il sera prêt, il devrait être « un pionnier dans le monde de l’aviation » non seulement en termes de performances, mais également en termes de durabilité.

Il s’agit d’une étape importante pour nous tous chez Rolls-Royce. Nous sommes en train de mettre en place un système qui promet d’être vraiment innovant dans le monde de l’aviation. Nous savons que dans un monde post-COVID-19, les gens voudront se connecter, mais ils le feront de manière plus durable.

L’électrification offre une nouvelle façon de propulser les avions court-courriers et nous voulons être à la pointe de cette technologie.

Renvoyé à Alan Newby, directeur de la technologie aérospatiale et des programmes futurs chez Rolls-Royce.

A lire aussi :