Chiens robots soldats : une équipe de chercheurs croit qu’ils seront les tireurs du futur proche

Chiens robots soldats: une équipe de chercheurs estime qu'ils seront les tireurs du futur proche

Il s’agit d’une avancée qui pourrait changer définitivement la guerre urbaine

Chiens robots soldats: une équipe de chercheurs estime qu'ils seront les tireurs du futur proche
La participation des robots dans les conflits militaires semble de plus en plus imminente | Image : DALL-E

L’intelligence artificielle et la robotique peuvent se concentrer sur différents plans. Avec le développement de modèles de langage comme GPT-4, de nombreuses entreprises ont axé leurs développements sur les périodes de paix et sur l’amélioration de la productivité de nos foyers et de nos vies. Cependant, c’est aussi une arme à double tranchant qui peut être utilisée en temps de guerre. Ainsi, on voit de plus en plus souvent que l’IA commence à prendre de l’importance dans ce domaine. Maintenant, une équipe de chercheurs chinois a créé un chien robot qui peut changer la façon dont la guerre urbaine est menée.

Le chien robot qui pourrait changer la guerre urbaine

Dans une recherche dirigée par Xu Cheng, on a expérimenté l’intégration de fusils d’assaut dans un chien robot. Bien que cela puisse sembler absurde à première vue, les résultats ont été si bons qu’ils pourraient changer à jamais les tactiques utilisées dans les combats urbains, comme par exemple dans les opérations antiterroristes. L’étude a montré que le robot, armé d’un fusil, atteint une précision comparable à celle d’un soldat humain entraîné.

Selon le South China Morning Post, la recherche dirigée par Cheng a donné de bons résultats. Il convient de mentionner que ce chercheur est également vice-président de l’association des armes de poing de Chine. Cela montre le processus de développement militaire de la Chine, qui est également engagée dans la création de nouveaux porte-avions puissants.

Ils ont installé un fusil d’assaut de calibre 7,62 mm sur un chien robot quadrupède de fabrication chinoise. Ce fusil, capable de tirer 750 coups par minute, était équipé d’une lunette optoélectronique et d’un amortisseur de chocs, ainsi que d’un système de recharge automatique. Lors du test, le robot a tiré 10 balles sur une cible de la taille d’une personne située à 100 mètres de distance, obtenant une dispersion d’environ 5 cm entre les balles.

Cela se traduit par un succès très similaire à celui des soldats entraînés avec des fusils similaires au M4, ce qui représente des résultats très positifs de la part de l’équipe. Il ne s’agit pas de la seule technologie militaire sophistiquée que la Chine est en train de développer, après avoir réussi à tester avec succès son canon hypersonique.

Cette recherche prépare le terrain pour la guerre du futur, qui cherchera à minimiser les pertes de combattants en plaçant les robots au centre de tout. Il a été déjà question de l’intérêt des États-Unis à créer une armée robotique. Précisément, son objectif était d’intimider la Chine, qui est également en train de robotiser ses forces armées comme le montre cette recherche.

En résumé :

  • Une équipe dirigée par Xu Cheng a mené une recherche en armant un chien robot avec des fusils d’assaut.
  • Ils ont démontré qu’il a à peu près la même précision qu’un soldat humain entraîné.
  • Cela pourrait représenter une révolution pour la guerre urbaine, les opérations antiterroristes et d’autres types de scénarios.
  • Xu a installé un fusil d’assaut de calibre 7,62 mm sur le dos d’un chien robot quadrupède de fabrication chinoise.
  • Le fusil, capable de tirer 750 coups par minute, était équipé d’une lunette optoélectronique et d’un amortisseur de chocs, ainsi que d’un système de recharge automatique.
  • L’expérience consistait à ce que le chien robot tire 10 balles sur une cible de la taille d’un être humain à une distance de 100 mètres.
  • La dispersion était d’environ 5 cm entre toutes les balles, ce qui signifie que le chien robot peut tirer avec une capacité similaire à celle d’un tireur entraîné.