Le train magnétique de Chine fait des ravages et bat un nouveau record : Grande vitesse atteinte

El tren magnético de China arrasa y bate un nuevo récord: ha alcanzado una gran velocidad

Ce train magnétique a le potentiel d’accomplir de grandes choses

Le train magnétique chinois bat un nouveau record : il a atteint une grande vitesse
Actuellement, ce type de trains est celui qui atteint les vitesses les plus élevées

La Chine est une véritable bête en matière d’infrastructures. À l’origine, tout semblait indiquer que ce serait le Japon qui dominerait le transport ferroviaire. Cependant, le géant asiatique a développé une série de constructions monumentales, telles que le plus long pont du monde, tout en finançant de puissantes nouvelles sources d’énergie pour les véhicules, comme le moteur à hydrogène. Cependant, le plus grand exploit réalisé par la Chine jusqu’à présent a été l’électrification et la construction de voies dans tout le pays, réalisant ainsi l’un des plus grands bonds en avant d’un pays en développement en ce qui concerne les connexions entre ses différentes régions.

Maintenant, ce n’est pas seulement leur infrastructure qui fait leur force, mais aussi leur puissance. La Chine semble avoir réussi à créer le train magnétique le plus rapide du monde, battant tous les records existants jusqu’à présent. Voyons la clé de son succès.

Le train le plus rapide du monde

Dans un tournant futuriste qui semble sorti d’un film de science-fiction, la Chine est en tête dans le domaine des transports ultra-rapides avec le développement d’un train magnétique qui ferait pâlir l’ancien Hyperloop d’Elon Musk.

Le développement a été réalisé par CASIC, l’entreprise publique qui conçoit des navires spatiaux, des missiles et des fusées avec beaucoup de succès. Lors des tests récents, ce train maglev supraconducteur a battu des records en atteignant des vitesses supérieures à 623 km/h dans un tube sous vide d’à peine 2 km de longueur. Cet exploit gigantesque remet en question les perceptions traditionnelles sur la viabilité de ce type de véhicules, qui ont toujours été vivement critiqués pour être plus prometteurs que performants lorsqu’il s’agit de surmonter les défis techniques nécessaires pour atteindre des vitesses dignes d’intérêt.

Le meilleur exemple est celui présenté par Elon Musk et Hyperloop, qui n’a réussi qu’à transformer ses tunnels en gigantesques routes, car ses véhicules n’ont jamais pu être mis en pratique.

L’initiative de CASIC est la preuve d’un engagement sérieux envers le dépassement des obstacles inhérents à cette technologie. Malgré les doutes sur les coûts et la sécurité, ce projet ambitieux vise à étendre sa piste d’essai sur 60 km, avec des vitesses pouvant atteindre 1 000 km/h, ce qui est surprenant et audacieux et pourrait éclipser d’autres moyens de transport. En somme, un réseau de ce type de véhicules pourrait relier la péninsule ibérique en seulement quelques minutes et l’Europe en quelques heures.

Cependant, CASIC est une entreprise qui dispose de fonds pratiquement illimités, car elle est l’un des paris du gouvernement chinois pour se positionner à la pointe de la technologie. Le support économique d’un gouvernement prêt à surmonter tous les obstacles réglementaires ou environnementaux contribue toujours à la réussite des projets. Mais le train maglev n’est pas un caprice coûteux du gouvernement, mais plutôt un moyen rapide et relativement peu coûteux de relier un pays gigantesque avec plus d’un milliard d’habitants.

En résumé :

  • La Chine a testé un projet similaire à celui de l’Hyperloop.
  • Le train a atteint 623 km/h en seulement 2 kilomètres de distance.
  • Ils veulent étendre le test sur 60 kilomètres pour voir s’il peut atteindre 1 000 km/h.
  • Ainsi, le gouvernement chinois espère pouvoir connecter son pays avec une efficacité incroyable.