Coup dur aux banques : L’Europe exige que leurs applications aient un bouton d’annulation des services

Golpe a los bancos: Europa obliga a que sus apps tengan un botón para cancelar servicios

Annuler un service devra être aussi facile que le souscrire, décrète l’UE

Coup dur pour les banques : l'Europe oblige ses applications à avoir un bouton pour annuler les services
Les applications bancaires devront concevoir des menus et des boutons intuitifs pour pouvoir annuler des services

L’Union européenne veille généralement en faveur des utilisateurs, et ces derniers mois, elle a mis en place une nouvelle règle pour les applications de smartphone des banques. Désormais, jusqu’à la fin de l’année 2025 au plus tard, les applications devront ajouter un bouton permettant d’annuler facilement n’importe quel service désiré par le client, qu’il s’agisse d’un produit financier, d’une carte de débit ou de crédit, voire même du compte bancaire lui-même.

Un bouton pour faciliter les opérations

Cette directive européenne, qui établit les obligations des institutions financières envers leurs clients, obligera les entreprises à mettre en place un système permettant d’annuler facilement un contrat ou un service de la même manière qu’on enclenche un bouton pour le fermer, et ce avant le 20 novembre 2025 sous peine de sanctions. Par ailleurs, cette règle ne touchera pas seulement les banques traditionnelles, mais aussi les néobanques dont les opérations sont principalement en ligne, ainsi que d’autres institutions financières.

Il s’agit d’une mesure frappante qui, de plus, bénéficiera de manière générale aux utilisateurs, leur permettant désormais de résilier un service plus facilement qu’auparavant. Ainsi, l’Union européenne fait un pas de plus en faveur des droits des utilisateurs en lançant cette règle qui empêchera les banques de concevoir des menus confus ou compliqués rendant difficile l’annulation de produits et services.

femme avec carte de banque vol de téléphone portable

Gérer des opérations bancaires peut être frustrant de nos jours, surtout lorsque vous essayez de les annuler et que les menus sont peu intuitifs

Fiable et sécurisé sur le réseau

L’Union européenne est l’une des régions du monde où l’on protège le plus les utilisateurs contre les abus potentiels des grandes entreprises. Cependant, il reste encore des défis et des menaces à résoudre tant en Europe en général qu’en France en particulier. En témoigne, au-delà de la protection contre les entreprises, l’augmentation constante des infractions liées à l’usurpation d’identité et au vol de données bancaires, le fameux spoofing qui frappe actuellement de nombreuses victimes.

Il est toujours important de suivre les recommandations et les conseils pour éviter ces fraudes, mais personne n’est totalement à l’abri des risques sur Internet. C’est pourquoi il reste à voir quelles mesures ou quelles solutions l’Union européenne peut mettre en place pour offrir une meilleure protection contre l’usurpation d’identité par les criminels qui se font passer pour des institutions bancaires.