Le gros marché des bracelets d’activité : les abonnements aux services sportifs

El gran negocio de las pulseras de actividad son las suscripciones a servicios deportivos

Payer mensuellement pour utiliser toutes les fonctionnalités d’une montre intelligente ou d’un bracelet d’activité : voici le sombre secret de ces dispositifs

Le grand business des bracelets d'activité sont les abonnements aux services sportifs
Le sombre business des bracelets d’activité : les abonnements sportifs

Les bracelets d’activité sont devenus l’un des accessoires les plus utilisés lors de l’exercice physique. Le besoin de comptabiliser les calories, les pas et les entraînements a généré un business très intéressant car la plupart de ces bracelets sont accompagnés d’un système d’abonnement comme s’il s’agissait d’une plateforme de streaming.

Les modèles d’abonnement ne sont pas nouveaux de nos jours. Les plateformes de contenu en streaming ont popularisé le fait de payer mensuellement pour un service, mais elles ne sont pas les seuls exemples que l’on trouve sur le marché. Les bracelets d’activité sont les derniers à adopter ce modèle de paiement pour les utilisateurs.

Payer pour comptabiliser les calories : voici comment fonctionnent les abonnements des bracelets d’activité

La principale différence et problème de payer un abonnement sur un bracelet est que le produit a déjà été payé. Le bracelet a été acheté et, par conséquent, il ne devrait pas être nécessaire de payer mensuellement un abonnement pour profiter au maximum de ses caractéristiques.

Ce paiement mensuel pour pouvoir utiliser ses fonctionnalités ou avoir accès à des fonctionnalités dépouille totalement le sens de l’achat d’un bracelet d’activité. L’investissement initial ajouté à la cotisation mensuelle peut équivaloir à plusieurs mois de salle de sport.

Apple Watch Ultra portada

L’Apple Watch Ultra est l’une des meilleures montres d’Apple

Les entreprises vendent ces abonnements en se basant sur les avantages complémentaires qu’ils offrent par rapport à l’utilisation pure du bracelet, tels que des programmes d’entraînement personnalisés, des analyses plus détaillées des données, des conseils nutritionnels et même l’accès à des communautés d’utilisateurs.

Même si toutes ces caractéristiques semblent suffisantes sur le papier pour payer un abonnement, la réalité est qu’elles ne sont pas un substitut à des professionnels de la santé. De plus, le grand public de ces bracelets d’activité est composé de personnes sans connaissances sportives.

N’ayant aucune connaissance préalable, les informations fournies ne sont pas contextualisées et leur compréhension est limitée. Il est possible que ce soit un problème très spécifique, mais il est essentiel de reconnaître que les données sans interprétation ne servent absolument à rien.

Xiaomi se prépare à briser le monopole de l'Apple Watch avec sa nouvelle montre intelligente

Ces services d’abonnement aux bracelets d’activité sont peu utiles. De plus, il ne s’agit pas d’un abonnement unique compatible avec une énorme variété de bracelets d’activité en raison du secret entourant chaque fabricant et ses dispositifs.

L’intention est claire, compenser la baisse des ventes des dispositifs ou inciter les utilisateurs à opter pour des équipements concurrents moins chers. Mais un abonnement ne fait pas que cela, il génère également un sentiment de fidélité en ayant toutes les données versées dans un service.

Oui, l’avenir de la technologie passe par les abonnements. Mais avant de se précipiter pour payer un service dont on ne tirera pas parti, il vaut mieux vérifier s’il est vraiment nécessaire pour que l’expérience soit complète et, surtout, si le montant est raisonnable.