Ce robot humanoïde avancé va voyager dans l’espace : ainsi pourrait changer ce type de voyages

Este robot humanoide avanzado va a viajar al espacio: así podría cambiar este tipo de viajes

L’objectif du robot, appelé Valkyrie, est précisément de résoudre les problèmes existants qui pourraient affecter les astronautes humains

Ce robot humanoïde avancé va voyager dans l'espace : voici comment il pourrait changer ce type de voyages
Il s’agit d’un robot humanoïde très intéressant

Actuellement, il y a beaucoup de robots humanoïdes en cours de création. Probablement, l’un des plus remarquables est Ameca, le robot qui s’est déclaré conscient de lui-même, mais il y a aussi d’autres en production qui peuvent être intéressants, comme le robot de Tesla. La NASA travaille depuis 2013 sur un robot humanoïde ayant des caractéristiques spécifiques pensées pour pouvoir sauver des vies dans l’espace ou dans différentes situations à risque. Il l’a baptisé Valkyrie et il semble prometteur.

La NASA et son robot Valkyrie

En 2011, la catastrophe nucléaire de Fukushima a marqué un tournant dans l’avenir de l’île japonaise. Des centaines de travailleurs, connus sous le nom de liquidateurs, ont participé aux opérations de contrôle de la centrale nucléaire après le tsunami qui a dévasté les côtes japonaises. Ainsi, le travail était un aller simple, car ils étaient exposés à une radiation intense qui entraînait la mort en quelques minutes, heures ou jours selon le niveau de radiation auquel ils s’exposaient.

Afin d’arrêter le sacrifice de vies humaines, une alternative a vu le jour dans l’esprit de certains travailleurs de la NASA, la création d’un robot autonome capable de sauver des vies.

A travers le podcast Houston We Have a Podcast, l’agence spatiale américaine a longuement expliqué les fonctionnalités que Valkyrie pourrait avoir, un robot avancé et humanoïde, mais qui n’est en aucun cas autonome, mais plutôt une extension d’un astronaute qui l’utilise à travers des lunettes de réalité augmentée.

Ainsi, nous avons affaire à un robot de taille plutôt grande par rapport à ce à quoi nous sommes habitués : 1,90 mètre et 136 kilogrammes, une envergure suffisante pour travailler de manière plus efficace dans l’espace. Pour cela, il est alimenté par deux processeurs Intel Core i7 puissants.

La NASA espère le mettre à l’épreuve très bientôt afin de garantir la faisabilité de l’idée.

YouTube video

Pour résumer, voici les points suivants qui peuvent être intéressants :

  • La NASA a créé un robot humanoïde appelé Valkyrie
  • Il s’agit d’un robot humanoïde mesurant 1,90 mètre et pesant 136 kilogrammes
  • Ce n’est pas un robot autonome, il serait en réalité utilisé par une personne avec des lunettes de réalité virtuelle
  • L’objectif est de sauver des vies, car il est utilisé dans des contextes réellement dangereux
  • L’idée est née pour éviter la présence de liquidateurs dans les centrales nucléaires : c’est-à-dire des personnes qui sacrifient leur vie pour résoudre les problèmes d’une centrale nucléaire
  • Il sera bientôt mis à l’épreuve pour voir s’il peut fonctionner dans des situations réelles

Il s’agit d’un projet ambitieux et très intéressant. En grande partie parce que, bien qu’il s’agisse d’un robot humanoïde, cela ne signifie pas qu’il soit autonome. Au contraire, ce robot est conçu pour devenir un élément clé en servant de deuxième corps pour les astronautes qui doivent accomplir des tâches vraiment complexes et qui peuvent mettre leur vie en danger.

C’est pourquoi c’est un projet qui ne cherche pas à remplacer personne, mais plutôt à devenir un bras robotique permettant d’améliorer la qualité de vie de ceux qui risquent la leur pour apporter plus de connaissances sur la science spatiale et l’avenir de l’humanité dans les étoiles.