Une fuite massive expose les données de 223 millions de personnes : l’ensemble de la population…

Una filtración masiva expone los datos de 223 millones de personas: la población de Brasil al completo

Toute la population du Brésil a été victime d’une attaque qui a dévoilé les informations privées de 223 millions de personnes

Une violation massive expose les données de 223 millions de personnes : la population brésilienne au complet
Les données de 223 millions de personnes exposées sur Internet : la population brésilienne exposée par une attaque

Aujourd’hui, une violation massive de données a été signalée, exposant les informations personnelles de 233 millions de personnes au Brésil. La violation a été découverte par Cybernews, qui a révélé que les informations personnelles des individus étaient publiquement disponibles sur un serveur accessible via l’outil Elasticsearch.

La violation n’est liée à aucune entreprise ou organisation en particulier, ce qui rend difficile l’identification de la source de la violation. Les données trouvées sur ce serveur comprenaient des informations telles que le numéro d’identification fiscale individuel, le nom complet, la date de naissance, le sexe et le numéro de Cadastro de Pessoas Físicas ou CPF.

Les informations de toutes les personnes au Brésil exposées par une violation massive

Bien que les fuites de données telles que le nom ou la date de naissance soient problématiques, le plus grand risque vient du CPF. Le Cadastro de Pessoas Físicas est un numéro d’identification fiscale à 11 chiffres utilisé pour identifier les contribuables individuels au Brésil.

La violation comprend plus de 223 millions d’enregistrements, ce qui implique que l’ensemble de la population brésilienne pourrait être touchée par cette situation. Ces données pourraient être utilisées pour le vol d’identité, la fraude et d’autres crimes cybernétiques.

Une violation massive expose les données de 223 millions de personnes : la population brésilienne au complet

Les exemples les plus clairs seraient les pertes financières résultant de l’accès non autorisé à des comptes personnels, affectant totalement la vie de ces individus. Cybernews a indiqué qu’il avait contacté les autorités brésiliennes pour ouvrir une enquête.

De plus, le serveur où se trouvait toutes ces informations n’est désormais plus accessible au public. Il s’agit là d’une mesure vitale pour éviter que les données tombent entre de mauvaises mains. Il reste encore beaucoup à dire sur cette situation, mais ce n’est que le début.

Une violation massive expose les données de 223 millions de personnes : la population brésilienne au complet

En attendant que tout cela soit résolu, la seule chose que nous pouvons faire est de rappeler l’importance de la sécurité des données personnelles. Il est essentiel que les entreprises et les organisations prennent des mesures pour protéger les informations de leurs clients et employés.

Logiquement, chaque utilisateur doit être responsable de ses informations et, surtout, de ce qu’il en réalité. Cela signifie qu’il sera essentiel de les garder en sécurité et de ne pas les partager avec n’importe quelle organisation que l’on ne fait pas confiance.

Il ne reste plus qu’à attendre de voir comment cette situation se développe et si les effets causés ne sont pas dévastateurs. Il est également surprenant qu’un pays entier ait été victime d’une violation, ce qui n’est possible que par des pirates informatiques expérimentés.