Pays-Bas ont déjà 2000 mètres carrés de pistes cyclables solaires générant de l’électricité

Ciclovia solar, da Wattway, nos Países Baixos

Même si ce n’est pas un concept nouveau, la technologie destinée aux routes solaires est encore en développement et n’est pas encore adoptée de manière massive.

Cependant, les Pays-Bas, qui sont passionnés par les vélos, ont décidé d’utiliser les 35 000 kilomètres de pistes cyclables pour installer deux pistes cyclables solaires dans les régions de la Hollande-Septentrionale et du Brabant-Septentrional, chacune avec mille mètres carrés de panneaux solaires.

Ce sont les deux premières pistes cyclables solaires de cette ampleur dans le pays.

Les pistes cyclables solaires exploitent une structure déjà présente en abondance aux Pays-Bas

La construction de cette structure solaire a été confiée au groupe Colas, par le biais de l’entreprise Wattway, en collaboration avec l’entreprise locale BAM Royal Group.

Ce type de technologie a été testé pendant plusieurs années dans différents pays, ce qui a permis d’améliorer et d’optimiser son fonctionnement grâce à près de 10 ans d’expérience.

Piste cyclable solaire, de Wattway, aux Pays-Bas

Les nouvelles pistes cyclables solaires ont une puissance de 148 Watt-crête (Wc) par mètre carré, ce qui améliore les versions précédentes de près de 25%, qui restaient à 119 Wc.

Selon les estimations de Wattway, les panneaux solaires installés sur les pistes cyclables existantes seront capables de produire environ 140 MWh d’électricité au cours de la première année, soit une moyenne d’environ 438 kWh par jour d’énergie renouvelable.

Piste cyclable solaire, de Wattway, aux Pays-Bas

Wattway a utilisé un nouveau type de panneau solaire solide, épais de quelques millimètres mais suffisamment résistant pour supporter le passage des vélos. De plus, il leur procure la même adhérence que les routes conventionnelles et est suffisamment translucide pour laisser passer les rayons solaires.

Wattway surveillera ces pistes cyclables solaires au cours des cinq prochaines années afin d’améliorer la technologie.