Les panneaux solaires arrivent sur les murs des routes

A empresa K2 Systems e a suíça Solarmotion instalaram painéis solares verticais, numa estrada do município de Teufen, em Appenzell Ausserhoden, na Suíça

L’idée de tirer parti des espaces existants pour l’installation de panneaux solaires, ainsi que de donner un nouveau visage à des concepts connus, peut être pertinente, car nous avons connu quelques solutions créatives. Depuis les pergolas photovoltaïques jusqu’aux autoroutes recouvertes de toits solaires.

Les idées qui émergent cherchent à adapter l’infrastructure existante en optimisant la production d’énergie renouvelable, que ce soit à partir du soleil, du vent ou de l’eau.

L’entreprise allemande K2 Systems, spécialisée dans les systèmes solaires, et l’entreprise suisse Solarmotion ont installé un nouveau système photovoltaïque vertical sur une route de la municipalité de Teufen, à Appenzell Ausserhoden, en Suisse.

Malgré sa position, l’idée est de profiter de tous les recoins pour générer de l’énergie, en le faisant de la manière la plus efficace possible. Par ailleurs, et suivant la tendance, le temps d’installation est également réduit, facilitant ainsi le processus et le rendant plus accessible.

La structure est située sur un mur avec une inclinaison de 75 degrés, et assure une capacité de 325 kW. Pour le fixer au mur, K2 a utilisé un système de rails de base et une cheville filetée HUS de Hilti. Les deux éléments ont été ancrés dans le mur grâce à la technologie adhésive HIT (Hétérojonction avec couche mince intrinsèque), utilisant Wings BSM.

Composée de 756 panneaux, la structure verticale entrera en action ce mois-ci et contribuera au réseau électrique local. Selon les responsables du projet, elle offrira une performance particulièrement bonne pendant les mois d’hiver, avec une production estimée à 230 MWh par an, soit suffisamment d’énergie pour alimenter environ 52 logements avec quatre occupants chacun.


Détente, découvrez l’évolution du nombre de smartphones vendus par marque au fil du temps dans la vidéo ci-dessous :

YouTube video